Qu’est-ce que l’ANAH ?


Présente depuis 50 ans en France, l'ANAH est l'Agence Nationale de l'Habitat, elle est sous la gouvernance de l'Etat et, plus spécifiquement, des ministères en charge de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, de l’Action et des Comptes publics et du ministère de l’Economie et des Finances. Le but l’ANAH est d’améliorer l’habitat en France. L’agence agit comme support aux bailleurs privés et aux copropriétés en difficulté financières, les empêchant de réaliser des travaux d’amélioration énergétique. Elle s’adresse aussi aux décideurs publics et aux professionnels de l’Habitat (entreprises et syndics de copropriétés).

L'ANAH attribue des subventions et soutient des programmes de réhabilitations énergétiques des maisons et immeubles du parc privé. Elle travaille aussi en concordance avec les collectivités territoriales afin qu’elle puisse inclure dans leurs politiques de développement urbain, la rénovation des logements insalubres et la rénovation des centres villes.

Le grand débat : une occasion à ne pas râter


A l’occasion du Grand Débat National initié avec le mouvement des Gilets Jaunes, l’Anah a souhaité élever sa voix et fournir au ministre du Logement, Julien Denormandie, de nouvelles pistes pour avancer dans la lutte contre la précarité énergétique.

La ligne d’action : mettre de nouveau moyen en œuvre pour aider les foyers les plus modestes à améliorer leurs habitats.

Le projet mis en avant par l’ANAH est de proposer la prise en charge financière à 100% d’un audit énergétique permettant de mettre en avant les travaux à effectuer pour gagner en efficacité thermique pour les propriétaires privés et syndicats de copropriétaires.  

A savoir qu’en terme de précarité énergétique, les éléments à changer pour améliorer l’habitat passe par les portes et les fenêtres, les sous-sols et le toit. 

L’ANAH a ciblé six départements parmi lesquels les Bouches-du-Rhône, le Nord, La Seine Saint denis , les Alpes Maritimes afin qu'ils bénéficient dès cette année d'un accompagnement.

A cet effet le budget 2019 dédié à la réduction de la précarité énergétique a été augmenté de 9% par rapport à l'an dernier.





Sans oublier l'aspect écologique lié à la lutte contre la précarité énergétique : les baisses de consommations d'énergies fossiles avec une installation de chaufferie entretenue ou neuve est sans équivoque. Si l'isolation des logements est optimal, les individus chauffent moins et consomment moins d'énergie. Ces économies d'énergie sont aussi une possibilité d'agir pour la sauvegarde de l'environnement.



Pour avoirs de plus amples renseignements sur l'ANAH, n'hésitez pas à vous rendre sur : http://www.anah.fr/

 



 

 

 

 

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment