Consultation citoyenne pour les aînés

La plateforme Make.org a permis de déterminer les propositions citoyennes les plus soutenues qui permettront de bâtir, avec le gouvernement le premier grand Plan d'actions concrètes de la société civile en faveur des seniors. 

Au sein de la Grande Cause, les citoyens, les associations, les entreprises et leurs salariés, les fondations, les médias et les institutions, devraient concrétiser d'ici 3 ans les actions du Plan et réussir ainsi à mieux prendre soin de nos aînés.

Voici les chiffres de la consultation :

  • 415 000 participants
  • 18 300 propositions
  • 1,7 million de votes

Retrouvez la consultation sur Make.org.

7 grandes idées pour les aînés

Voici les 7 idées plébiscitées par les citoyens dans cette consultation : 

  • Améliorer la qualité et la variété de l’offre de lieux de vie par :
    • l’amélioration des établissements d’accueil
    • le maintien à domicile facilité
    • la création de lieux alternatif
  • Reconnaître et revaloriser le rôle des acteurs de terrain en améliorant :
    • les conditions de travail des professionnels de l’aide et du soin
    • les conditions de vie des proches aidants
  • Réduire le coût pour les familles en introduisant plus de justice sociale entre niveaux de revenus.
  • Renforcer l’accès à la santé pour les personnes âgées.

Des propositions controversées 

Parmis les propositions faites, deux d'entre elles ont été très controversées, démontrant qu'il existe des sujets très clivants dans la société française :

  • l’euthanasie
  • la possibilité d’une allocation familiale à destination des proches aidants.

Revalorisation des métiers de l'aide aux personnes

Pour revaloriser les métiers de l’aide aux personnes âgées, les citoyens proposent en premier lieu de la formation et plus de moyens, notamment pour le budget alloué à leur salaire.

Pour soutenir les aidants, la consultation suggère des avancées de politiques publiques (statut, droit au répit, congés) et des moyens, en particulier financiers (défiscalisation, allocations compensatrices...).

En ce qui concerne l’amélioration du quotidien, les citoyens préconisent une politique sociale volontariste, par exemple en faveur des secteurs d’aide à domicile et de l’adaptation des logements. C’est le cas pour la forte demande du renforcement du maintien à domicile des personnes âgées qui le souhaitent.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment