« Moi Corinne Dadat », une femme de ménage se met en scène

Corinne Dadat, femme de ménage dans un lycée, joue son propre rôle dans la pièce de théâtre de Mohamed El Khatib présentée au Théâtre de Narbonne. Un spectacle social qui résonne avec  l'actualité des Gilets Jaunes.

Le théâtre Scène nationale accueille Mohamed El Khatib, artiste associé de la scène nationale, qui propose sa pièce "Moi Corinne Dadat", née de la rencontre avec une femme de ménage du lycée Sainte-Marie de Bourges.

Dans cette pièce, Corinne Dadat qui joue son propre rôle, est devenue comédienne grâce au texte écrit par Mohamed El Khatib pour cette « invisible » du quotidien qu’il souhaitait mettre en avant.

Corinne Dadat n’a jamais rêvé d’être une femme de ménage mais elle n’imagine pas d'autre métier aujourd’hui, car elle ne sait pas se servir d'un ordinateur. Tout au long de la pièce, elle aborde la politique, le travail, la précarité, la famille...

Accompagnée d’une danseuse qui rappelle dans un ballet du réel les gestes quotidiens de la femme de ménage.

Dans l'actualité des gilets jaunes

Sur l’actualité et le mouvement des Gilets jaunes, la technicienne de surface indique : "On vit dans une société où l’on est obligé de compter tous les jours, je travaille de 6h à 20h en étant mal payée et sans profiter de ma famille. Je ne peux même pas partir en vacances. La vie est trop chère, on ne s’en sort plus. Oui je soutiens le mouvement des gilets Jaunes et regrette surtout que le travail en France ne soit pas valorisé… Le cadeau de Noël cette année pour ma famille ce sera le repas que je leur offre...".

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment