Les employeurs devront augmenter leurs assistants maternels sans compensation

La France compte environ 1,1 millions d’employeurs d’assistants maternels et 100 000 employeurs de garde d’enfants. Particuliers-employeurs, ils devront augmenter le revenu net de leurs salariés : 

  • fin janvier : pour compenser la baisse de la contribution maladie et une partie de la contribution chômage
  • en octobre : à la suite de la suppression totale des cotisations chômages.

Mais contrairement aux autres particuliers-employeurs, ceux qui emploient des assistants maternels ne profiteront pas de la baisse des cotisations. En effet, ce ne sont pas eux qui les paient, c’est la caisse d’allocation familiale (CAF). Cette dernière prenant en charge 50% des cotisations, les employeurs de garde d’enfants rencontreront également le même problème. La Fédération des particuliers employeurs a donc d’ors et déjà sollicité la CAF d’étudier des solutions.

 

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment