Le nombre de travailleurs détachés en France

Le débat sur le dumping social en Europe devrait être relancé par des chiffres diffusés par Le Monde. En 2017, il y aurait eu en France 516 000 travailleurs détachés (sans compter le transport routier). Ce chiffre augmente de 46 % par rapport à 2016, selon le " Bilan intermédiaire du plan national de lutte contre le travail illégal " (pour la période 2016-2018), dont Le Monde a pris connaissance.

Le nombre de salariés envoyés par une entreprise étrangère pour une mission temporaire en France n'a jamais été aussi haut. Il y a 10 ans, on comptait moins de 96 000 travailleurs détachés.

Le document que s'est procuré Le Monde indique toutefois que ces chiffres sont " à prendre avec précaution " car une nouvelle base de donnée a été mise en place et qu'il est plus simple de  déclarer les détachements. Il existe en plus de nombreux travailleurs non déclarés.

Impact sur l'emploi

En ce qui concerne l'emploi, ces chiffres font réagir puisque concernant la rémunération des travailleurs détachés les cotisations sont celles du pays d'origine souvent bien inférieures à ce que réclame le Sécurité sociale en France.

Le statut de travailleur détaché a été défini par la directive européenne du 16 décembre 1996. Un employé travaillant dans un État membre de l'Union européenne peut être détaché pour aller travailler dans un autre pays européen.

Nombre de travailleurs détachés en France :

  • 2017 : 516 000 travailleurs détachés
  • 2016 : 354 151 travailleurs détachés
  • 2015 : 286 025 travailleurs détachés 

La France est le 3ème pays européen en nombre de travailleurs détachés envoyés dans les autres pays. 125 000 travailleurs français étaient partis en 2014 pour des missions ponctuelles a l'étranger. Le pays européen qui envoie le plus de travailleurs détachés est la Pologne suivi de l'Allemagne.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment