Les chiffres des particuliers employeurs

L'ACOSS, l'organisme en charge de collecter les charges URSSAF des particuliers employeurs et du site internet du CESU a publié aujourd'hui les chiffres du secteur des particuliers employeurs au troisième trimestre 2017. Dans la foulée, tous les medias reprennent en coeur la dépêche de l'AFP et titrent : "Léger repli de l'emploi à domicile au 3e trimestre 2017". Mais attention, ce n'est pas tout le secteur des services à la personne qui se porte moins bien car les entreprises de services à domicile poursuivent leur développement et ne cessent pas de recruter proposant des milliers d'offres d'emploi. On peut d'ailleurs se demander si ce n'est pas une bonne chose pour le secteur de tendre vers plus de professionalisation.

Le rapport de l'ACOSS indique qu'au troisième trimestre 2017, la masse salariale nette de l’emploi à domicile a reculé de 0,2 % après avoir reculé de 0,9 % le trimestre précédent.

Une diminution expliquée par une baisse du volume horaire déclaré par employeur (- 0,8 %) alors que le nombre d’employeurs est resté stable sur la période (+ 0,1 %). Ceci peut s'expliquer par le fait que les personnes aisées qui ont été fortement mises à contribution dernièrement consoment un peu moins (2 heures de ménage par semaine au lieu de 3 par exemple) ou pratiquent de plus en plus le travail au gris : on paye une partie des heures légalement et le reste passe au black.  

Sur un an, la masse salariale nette de l’emploi à domicile est stable grâce à la progression de 1,7 % du taux horaire qui compense la baisse de 1,7 % du volume horaire déclaré.

En dehors de la garde d'enfants, la masse salariale diminue de 0,7 % sur le secteur avec un volume horaire moyen par employeur en baisse de 1,1% et un nombre d’employeurs quasiment stable.

Concernant la garde d’enfants, la masse salariale reste dynamique : + 0,9 % sur le trimestre et + 3,6 % sur un an. Le volume horaire déclaré augmente de 0,5 % sur le trimestre et de 1,9 % sur un an, malgré une diminution du nombre d’heures déclaré par employeur. Le nombre d’employeurs augmente quant à lui de 1,5 %.

Concernant les assistantes maternelles, le volume horaire a diminué de 0,5 % au troisième trimestre 2017 et de 0,8 % sur un an. La masse salariale nette est quasiment stable.

Au total, la masse salariale versée par les particuliers employeurs diminue de 0,3 % sur le trimestre et progresse de 0,4 % sur un an.

Les entreprises de services à la personne se portent bien

Pour réagir aux chiffres de l'ACOSS, Guillaume Richard, Président Directeur Général du groupe Oui Care, leader des services à domicile en France, précise que : "Ces chiffres concernent uniquement les particuliers employeurs alors que les entreprises prestataires de services à la personne se portent bien. Ainsi, contrairement à la baisse de l’emploi constaté chez les particuliers employeurs, nous constatons une nette augmentation de l’emploi ces dernières années au sein du groupe Oui Care et nous avons de belles perspectives de recrutement pour 2018".

En effet, plus de 5000 personnes ont été recrutées en CDI  dans le groupe Oui Care en 2017 : gardes d’enfant, assistant(e)s ménager(e)s, auxiliaires de vie et jardiniers.

En dix ans, le groupe a créé plus de 16 000 emplois nets. Pour 2018, il est prévu :  

  • au moins 5500 recrutements chez O2
  • au moins 1500 recrutements prévus chez France Présence et Apef Services.

Les acteurs du secteur sont très confiants sur l'évolution du marché et les Français font de plus en plus confiance aux sociétés de services qui sélectionnent les candidats, assurent la qualité des prestations, proposent des formations aux intervenants, gèrent le remplacement des intervenants en cas de maladie... Pour les salariés, contrairement à ce qui est possible lorsqu'on travaille pour des particuliers employeurs, travailler dans une agence offre des perspectives d'évolution de carrière. Des intervenants arrivent même à ouvrir leur propre agence en pouvant être aidé par un réseau de franchise.

Le principal problème des entreprises de services à la personne aujourd'hui est d'arriver à trouver et recruter de bons profils. Aladom a transmis en 2017 plus de 100000 candidatures à ses partenaires qui recrutent des intervenants à domicile et a constitué au fil du temps une CV thèque de plus de 50000 CV de personnes ayant recherché un emploi dans les services à la personne depuis moins de 3 mois.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment