350 dossiers reçus

Pour la deuxième année, la CFTC Santé Sociaux, la fédération des métiers de la santé et des services à la personne, a remis les Trophées des Nounous. Le jury a reçu 350 dossiers, envoyés par les mamans, gardant ainsi souvent la surprise auprès de leur employé. Cette opération  fait écho à la journée nationale des Assistantes Maternelles.

Quatre catégories d’assistantes maternelles ont eu la satisfaction d’être récompensées : 

Trophée Particulier Employeur : Corinne Ruiz, résidant à Saint-Hilaire (85)

Valérie Charles avait confié son fils à Corinne Ruiz en tant qu’assistante maternelle lorsqu’elle a appris qu’elle souffrait d’un cancer. Elle fut hospitalisée durant un an par intermittence. Corinne a su s’organiser et se mettre à disposition, bien plus que sa mission lui imposait, allant jusqu’à se rendre au domicile de Valérie à des heures où elle n’aurait même pas dû travailler, pour que Valérie puisse profiter de son fils puisque cette dernière était condamnée à rester alitée. De cette période est née une amitié entre les familles et en particulier entre les deux femmes.

Corinne Ruiz Dupont from ARTEI communication on Vimeo.

Trophée Association / Entreprise : MAM (Maison d’Assistantes Maternelles), à Chevrières (60) 

Sonia Bernard et Betty Correa ont créé une MAM, c’est-à-dire un lieu uniquement prévu pour recevoir les enfants et non l’habitation d’une assistante maternelle qui partage son logement avec son activité professionnelle de garde d’enfants. Bien que ce ne soit pas extrêmement répandu, les MAM ne sont pas pour autant exceptionnelles. A travers ce trophée, c’est une façon de mettre en lumière l’ensemble des MAM. 

MAM Chevrieres from ARTEI communication on Vimeo.

Trophée Handicap : Sylvie Debliqui, résidant à Tilloy les Cambrai (59)

Lauriane Coupez a confié son fils sourd profond bilatéral à Sylvie Debliqui. Sylvie n’avait aucune connaissance de la langue des signes ou d’une quelconque autre méthodologie de communication avec de jeunes enfants sourds. Elle a su créer un lien et une façon de communiquer avec cet enfant en créant leur propre langage. Elle a également adapté des comptines pour pouvoir les transmettre. L’un des points les plus importants est que Sylvie a su créer une cohésion entre les enfants qui a permis à l’enfant de Lauriane de ne pas être isolé des autres.

Sylvie Debliqui from ARTEI communication on Vimeo.

Trophée Coup de cœur du jury : Maguy Kassabi, résidant à Paris (75)

Voici une personnalité haute en couleur qui à 76 ans exerce encore son activité ! Son travail est sa vie. Auparavant elle exerçait la comptabilité et a trouvé en l’assistanat maternel une seconde vie professionnelle. D’une jeunesse extraordinaire, elle a gardé un dynamisme hors du commun. Cette parisienne, travaille avant tout pour des raisons humaines. Son mari, 81 ans, est aussi impliqué dans la relation avec les enfants ce qui créé pour les enfants un univers particulièrement bienveillant. C’est notre coup de cœur car nombreux sont les assistants et assistantes maternel(le)s exerçant passé l’âge de la retraite. Maguy est la plus âgée qui a été proposée à nos trophées et prouve que l’âge ne nuit pas à la qualité. 

Chaque lauréat a reçu un trophée et une carte cadeau multi-enseignes de 250 euros. 

« Avec ces Trophées, nous avons l’ambition de mettre en lumière une profession qui est trop peu valorisée et souffre d’un grand manque de reconnaissance, alors que les assistantes maternelles s’occupent de ce que notre société a de plus précieux, » déclare Jean-Marie Faure, Président de la CFTC Santé Sociaux. « Ces nounous sont des personnes exemplaires, dont nous espérons que le profil inspirera des vocations au sein du grand public ».

La cérémonie s’est clôturée par le spectacle de Marine Baousson, jeune comédienne à l'humour décomplexé. Cette bretonne, gagnante du Montreux Comedy Festival, a partagé sa bonne humeur communicative et son énergie explosive, aux grands comme aux petits !

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment