Le service gérontologie de l’université d’Oxford a publié une étude démontrant que parler à des personnes âgées comme à des enfants leur serait préjudiciable.

Illustration de l'article L’infantilisation des personnes âgées serait nocif pour les seniors

Qu’est-ce que “l’elderspeak” ? 

L’elderspeak est le langage des aînés. Il se caractérise par :

  • un débit de parole lent
  • une exagération de l’intonation
  • une élévation du ton et du volume
  • l’utilisation intentionnelle d’un vocabulaire simple
  • l’utilisation d’une grammaire simplifiée
  • le remplacement de pronoms
  • l’utilisation de diminutifs et de répétition

 

Une infantilisation mal perçue par les personnes âgées

Selon cette étude, s’adresser comme à des enfants aux seniors avec des déficiences cognitives les rend moins susceptibles de se conformer et généralement plus agités. Ce langage déforme l’auto-évaluation du patient et provoque chez lui le sentiment qu’il n’est ni compétent ni estimé. 

Comme l’explique le professeur Kristine WILLIAMS, professeur spécialisée dans les soins infirmiers, les aides-soignants qui utilisent l’elderspeak pensent, à tort, “qu’ils prennent soin des personnes âgées et que cela améliore la communication". Ils n’ont souvent pas conscience de s’exprimer ainsi.

Pour la chercheuse Anna CORWIN, il s’agit d’une marque d’irrespect envers des personnes que “nous rabaissons” lorsqu’elles “ne sont plus productives dans le sens capitaliste de ce mot”. 

Il est donc conseillé de s’exprimer aux personnes âgées de façon normale en les considérant comme “des personnes à part entière qu’elles puissent comprendre ou non”.

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment