Les propositions des candidats pour la dépendance

A l’occasion de son premier Club des Experts, Adhap Services a souhaité interpeller les candidats à l’élection présidentielle suite à un sondage mené en partenariat avec l’IFOP sur la façon dont les Français se voient vieillir. Cette rencontre, animée par Damien Cacaret, président d’Adhap Services en présence de Serge Guérin, sociologue spécialiste des questions liées au vieillissement et Frédéric Dabi, directeur général adjoint de l’IFOP, a ainsi permis aux représentants des candidats de s’exprimer sur un sujet sociétal majeur mais néanmoins absent des débats de cette campagne. Voici les résultats de cette étude.

Adhap Services et son "Club des Experts Objectif InDépendance" a mis en ligne les vidéos des interventions d'Olivier Véran, représentant d'Emmanuel Macron (En Marche !) et de Thierry Perez, représentant de Marine Le Pen (Front National) et les engagements des deux candidats qui briguent la présidence, le 7 mai prochain.

Voici Les engagements d'Emmanuel MACRON (En Marche) :

Voici Les engagements de Marine LE PEN (FN) :

« Plus de 57% des Français redoutent la perte d’autonomie » 

Pour plus d’1 Français sur 2, la première source d’inquiétude liée au vieillissement est la perte d’autonomie (66% pour les plus de 50 ans).

Pour près de 9 Français sur 10 (87%), il est aujourd’hui possible de vieillir à domicile sous réserve de faire appel à des professionnels spécialisés dans l’accompagnement des seniors (65%). Vieillir à domicile, une possibilité réelle selon les Français, sous réserve d’avoir des professionnels aguerris à proximité et des moyens financiers suffisants. Cette perception est largement partagée (et de manière particulièrement homogène) au sein de la population, quel que soit le segment considéré. A la question du mode de prise en charge le plus adapté pour accompagner les personnes dans le Grand Age, près de huit personnes interrogées sur dix (79%) évoquent un maintien à domicile rendu possible du fait de l’intervention de professionnels des services aux seniors, une solution qu’elles privilégient très nettement par rapport aux autres alternatives existantes. Ainsi, toujours dans la sphère privé, à peine un quart des personnes interrogées entrevoit la prise en charge par la famille au domicile d’un de ses membres (23%). Pour les établissements extérieurs au domicile, une alternative est plus particulièrement considérée comme adaptée par une majorité des répondants : le recours aux résidences seniors avec services (54% de citations). Les autres solutions à savoir l’Ehpad (30%) et la maison de retraite (15%) sont évoquées de manière nettement plus secondaire. 

Pour plus d’1 Français sur 2 (58%), la possession de moyens financiers suffisants est l’une des conditions sine qua non du maintien à domicile.

Retrouvez l’ensemble des résultats dans cette animation dédiée à ce sondage IFOP :

1 er Club des Experts : Adhap Services interpelle les candidats à l’élection présidentielle

« En tant que réseau pionnier et leader de l’aide à domicile en France, nous avons souhaité, à travers ce 1er Club des Experts, interpeller les candidats à l’élection présidentielle sur un sujet sociétal majeur : la prise en charge de la dépendance en France », affirme Damien Cacaret, Président d’Adhap Services et du SYNERPA Domicile. De la prévention de la perte d’autonomie en passant par les mesures destinées aux aidants familiaux mais aussi la création des structures d’accueil ou la revalorisation du minimum vieillesse, les représentants de François Fillon (Dominique Stoppa-Lyonnet), Emmanuel Macron (Olivier Véran), Benoit Hamon (Luc Broussy), Jean-Luc Mélenchon (Marie-Laure Darrigade) et Marine Le Pen (Thierry Perez) ont pu s’exprimer en exposant les grandes lignes des actions prévues en faveur des personnes en perte d’autonomie qui seront mises en place dans le cadre de la mandature de leur candidat.  

« Avec plus de 28 000 personnes fragilisées prises en charge chaque jour, il était de notre rôle d’interroger les candidats sur leur engagement dans l’enjeu que représente le vieillissement de la population en France et d’échanger avec eux sur les solutions qui seront proposées aux seniors lors du prochain quinquennat», explique Damien Cacaret. 

Adhap Services, membre de la Division Domicile ORPEA, a été créé à Clermont-Ferrand en 1997, ADHAP signifie « Aide à Domicile, Hygiène et Assistance aux Personnes ». Avec plus de 170 implantations en France, 6 500 intervenants, 21 660 bénéficiaires pris en charge chaque jour et 5.127.770 heures de prestations délivrées en 2016, Adhap Services est le plus important réseau privé du secteur de l’aide à domicile.

Le Groupe ORPEA a été créé en 1989 par le Docteur Jean-Claude MARIAN, ORPEA a pour vocation d’accueillir au sein de ses établissements (EHPAD, Cliniques de moyen séjour et de psychiatrie) des personnes en perte d’autonomie, afin de leur dispenser les soins essentiels à leur bien-être (74.272 lits  sur 733 sites répartis sur 10 pays).

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment