Un prix de revient de 10,18 € / heure 

Une étude a été conduite à la demande de la CNAF (Caisse nationale des Allocations familiales) sur lescoûts de fonctionnement des crèches. Il en ressort que le prix de revient moyen d'une heure de crèche est de 10,18 euros.

L'étude fait apparaître un prix de revient moyen de 10,18 euros par heure réalisée dans une crèche. En 2007 il était de 8 euros soit une augmentation de 22,6 %. 

Ce prix de revient est très variable, avec un écart-type de 3,3 euros.  

75% des coûts des crèches concernent le personnel

Voici la répartition du coût des crèches : 

  • coûts de personnel : 74,7 % des coûts
  • achats : 7 %
  • amortissements et provisions : 5,1 %
  • services extérieurs : 5 %

Les coûts de personnel sont supérieurs lorsque le gestionnaire relève du secteur public : 9,28 euros par heure réalisée contre 6,83 euros pour un gestionnaire associatif et 6,52 euros pour les entreprises privées.

Les établissement d'accueil du Jeune Enfant

Les EAJE sont des structures autorisées à accueillir, de manière non permanente, des enfants de moins de 6 ans. Ils sont soumis au respect d'une réglementation prévue dans le code de la santé publique (articles R 2324-16 et suivants) et font l'objet d'une autorisation d'ouverture délivrée par l'autorité compétente (président du Conseil départemental pour les gestionnaires privés et maire de la commune pour les gestionnaires publics après avis des services de protection maternelle et infantile (PMI). 

Ils y a plusieurs types d'EAJE : 

  • Les structures collectives : 
    • Les "crèches collectives" s'adressent généralement aux enfants de moins de 4 ans amenés à fréquenter régulièrement la structure. Les enfants sont pris en charge par une équipe pluridisciplinaire.
    • Les "haltes-garderies" proposent un accueil occasionnel et de courte durée
    • les établissements « multi-accueil » combinent accueil régulier et occasionnel – crèche et halte-garderie – ou accueil collectif et familial ; pour ces établissements, la capacité maximale d'accueil de chaque unité peut aller jusqu'à 60 places.
  • Les "services d'accueil familial" ou "crèches familiales" qui emploient des assistant-e-s maternel-le-s qui accueillent à leur domicile en fonction d'un agrément entre un et quatre enfants, généralement de moins de 4 ans. Des temps de regroupement collectifs sont proposés aux assistant-e-s maternel-le-s avec les enfants dans les locaux de la crèche.
  • Les "crèches parentales", des établissements d'accueil collectif gérés par des parents, dans le cadre d'une association. Le nombre d'enfants accueillis est limité à 20 (parfois 25).
  • Les jardins d'enfants qui sont des structures d'accueil collectif exclusivement réservées aux enfants de 2 à 6 ans.
  • Les micro-crèches qui peuvent accueillir dix enfants au maximum

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment