Les différentes solutions de téléassistance

Pour les seniors et les personnes handicapées, la téléassistance est une alternative qui permet de vivre en toute sécurité et avec plus d'indépendance chez eux. Leurs proches peuvent les surveiller à distance, où qu'ils soient et à n'importe quel moment, grâce à un système de télésurveillance. Cette solution s'avère également utile pour ces premiers parce qu'ils ont la possibilité de s'occuper d'autre chose tout en ayant l'assurance de veiller sur leurs parents ou le membre de leur famille. Pour vous aider à bien choisir le service adapté à votre besoin, sachez que cette prestation peut être offerte par des prestataires privés, des associations ou des services médicaux d'urgence. 

Vous aurez le choix entre la téléassistance à domicile, la téléassistance mobile, et la téléassistance médicalisée. Le premier cas consiste à mettre à la disposition des seniors un transmetteur et un émetteur. Si la personne concernée rencontre un problème, elle n'a qu'à appuyer sur le bouton d'alerte. Le matériel est connecté à un PC de sécurité. Quant à la solution mobile, des capteurs de mouvement sont installés. Une alarme se déclenche en cas de danger. À l'extérieur du domicile, un GPS ou un GMS permet de localiser la personne assistée. Vous pourrez également opter pour la solution médicalisée afin d'offrir aux seniors des soins d'urgence en cas de maladie ou de chutes. Certains de ces appareils sont équipés de détecteur de chute et de caméra audiovisuelle.

Les coûts de la téléassistance

Le recours à ces services exige la location de matériels nécessaires. Le coût de ceux-ci dépend du module choisi et de chaque prestataire. En général, la téléassistance à domicile coûte aux alentours de 30 euros par mois. 

Le prix de location d'un appareil mobile, quant à lui, pourra osciller entre 50 et 70 euros par mois. Si vous souhaitez profiter d'une assistance médicalisée, vous pourrez payer entre 30 et 40 euros par mois. 

À cela s'ajoutent les frais de mise en service et un chèque de caution du matériel de location. Mais, les coûts de l'abonnement, de la location et de la maintenance sont déjà inclus dans ces tarifs. 

Si vous avez la possibilité d'acheter ces équipements, vous aurez à débourser entre 700 et 800 euros.

Vous pouvez demander plusieurs devis pour comparer les tarifs.

Conseils pour bien choisir la formule adaptée à ses besoins

Pour profiter d'un service de qualité, il est important de bien choisir le prestataire titulaire d'un agrément qualité de l'Agence nationale des services à la personne. Misez également sur la formule qui n'impose pas une durée minimale d'engagement. Ainsi, vous pourrez résilier le contrat à tout moment si vous trouvez que l'offre ne correspond pas à votre attente ou si l'état de la personne assistée s'améliore. Renseignez-vous, en plus, sur la fréquence de vérification du matériel. En principe, le prestataire de ce service est obligé de contrôler fréquemment à distance l'état de marche de ses appareils. Au moins, le contrôle doit être effectué en moyenne toutes les 72 heures, l'autonomie des batteries de secours des équipements. 

Prêtez également une attention particulière au contrat, surtout le délai de déplacement d'un technicien en cas de problème technique lié à l'installation. Vérifiez, par ailleurs, si la centrale d'écoute et le reste des appareils sont adaptés aux personnes âgées. Il est fortement recommandé de consulter les avis des internautes pour confirmer la fiabilité et la qualité des services d'un professionnel.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment