Qu'est-ce que le home staging?

Le home staging, qui signifie littéralement "la mise en scène de la maison", est une forme de marketing immobilier créé aux Etats-Unis en 1972 par Barbara SCHWARTZ, un agent immobilier qui a cherché à vendre les biens plus rapidement et sans trop de négociations de prix tout en se démarquant de la concurrence. En bref, il s'agit de mettre en valeur un bien à moindre coût pour accentuer l'effet "coup de coeur" des potentiels acheteurs afin de le vendre dans les meilleures conditions possibles. Il ne s'agit donc pas de vendre plus cher mais d'attirer plus d'acheteurs potentiels et de faciliter la vente.

En France, il a fallu attendre la diffusion d'un reportage de l'émission Capital sur ce sujet en 2007 pour que cette pratique fasse véritablement son apparition mais c'est surtout l'émission Maison à vendre présentée par Stéphane Plaza qui l'a fait connaître du grand public.

Pourquoi y avoir recours?

Le marché immobilier français, comme bien d'autres pays, est touché depuis 2007 par une importante crise immobilière. Il peut ainsi se révéler très difficile de vendre un bien immobilier car il y a aujourd'hui plus de vendeurs que d'acheteurs. Les propriétaires et les agences immobilières doivent donc avoir recours à de nouvelles stratégies pour pouvoir mieux vendre. En effet, il est couramment admis que l'acheteur se fait très rapidement une idée du bien qu'il visite. Il est donc essentiel qu'il puisse très vite se l'approprier. C'est là que le home stager intervient.

Quel est le rôle d'un home stager?

Le rôle du home stager est de préparer le bien immobilier à la vente. Ses tâches sont donc multiples. Mais avant tout, il doit :

  • éviter les travaux
  • mettre en avant les volumes et la luminosité de l'espace
  • dépersonnaliser le bien
  • harmoniser l'ensemble.

Vous l'aurez bien compris, il ne s'agit pas de redécorer mais de faire en sorte que le bien plaise au plus grand nombre afin d'attirer le plus d'acquéreur potentiel possible. 

Quel est le coût d'un home staging?

Tout dépendant du home stager (d'où l'importance du devis). Celui pourra vous facturer ces conseils et une formation au home staging selon un forfait ou suivant la prestation. Mais il faut aussi tenir compte du prix des matériaux et des objets décoratifs que vous devrez acheter pour valoriser votre bien immobilier. Faites attention tout de même à ne pas dépasser un plafond de 3% du prix total de la vente, sans quoi l'intervention ne sera pas rentable.

Comment choisir un home stager?

Dans son hors-série du mois d'avril 2014 (n°134), l'UFC Que choisir a publié un article dans lequel elle conseillait aux propriétaires de :

  • toujours exiger un devis avant de s'engager (n'hésitez pas à en demander plusieurs puisque les tarifs varient d'un professionnel à un autre)
  • demander des références de prestations déjà réalisées
  • ne pas dépasser un budget de 1 à 3% du prix de vente afin que l'opération soit rentable.

Aladom répertorie plus d'une centaine de spécialistes du Home staging en France. Voici par exemple une spécialiste Décoration intérieur / Home staging à Paris.

Comment devenir home stager?

Cette profession, relativement assez récente, n'est pas encore réglementée. Aujourd'hui, il n'est pas nécessaire de détenir des diplômes ou des certificats pour l'exercer. Chacun peut donc se lancer et se mettre à son compte. Cela dit, de nombreux organismes de formation ont vu le jour (attention à bien s'assurer que le personnel de l'épique formatrice est véritablement en activité) et de nombreux ouvrages sont publiés chaque année sur le sujet. Le candidat n'a que l'embarras du choix. Il peut toutefois se renseigner auprès de la Fédération des Professionnels du Home Staging (FEPHS) avant de prendre sa décision.

Dans la mesure du possible, il est également recommandé au futur home stager d'échanger avec des collègues spécialisés à la tête de réseaux et de s'appuyer sur des partenariats nationaux, à l'instar de la société Home-staging Experts qui a récemment signé un partenariat national avec Century 21. L'employeur du home stager peut en effet tout aussi bien être un particulier qu'un agent immobilier.

Mais il doit surtout avoir un bon sens du relationnel et de l'esthétisme, l'esprit pratique, les capacités d'un chef d'entreprise et de bonnes connaissances du secteur immobilier, tout en étant discret et diplomate.

Les risques du métier

Se lancer dans l'aventure peut être tentant: le home stager peut être indépendant et fixer lui-même ses tarifs (même s'il existe une grille tarifaire issue de la pratique, les tarifs ne sont pour l'instant pas encadrés juridiquement). Malgré tout, l'entreprise peut être risquée. En effet, si l'on compte plus de 400 home stagers indépendants en France, ils sont nombreux à très vite devoir arrêter leur activité.

Pour s'imposer sur le marché, les home stagers indépendants doivent dans un premier temps démarcher les particuliers et les entreprises, se faire connaître sur internet et faire marcher le bouche à oreille.

Un secteur d'activité en pleine évolution

L'importance du recourt au home staging est aujourd'hui encore souvent jugé peu utile par de nombreux agents immobiliers qui hésitent à payer une prestation sur leurs propres honoraires. Mais face au succès croissant des émissions télévisées sur ce thème et au constat généralisé du bienfait de ce concept sur les ventes, ce métier va continuer à s'imposer dans les années à venir et fera sans doute l'objet d'une réglementation très prochainement (ce qui devrait en limiter l'accès et devrait aider l'offre de formation à s'organiser).

Le Home staging a d'ailleurs déjà commencé à se décliner puisqu'il se développe en France des sociétés proposant des services d'Office staging, une adaptation au secteur tertiaire du Home staging.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment