Une nouvelle peinture 

Les peintures décoratives contenaient généralement beaucoup de solvants et dégrade la qualité de l'air intérieur. En janvier 2012, une loi a fait disparaître les peintures avec solvants au profit des peintures acryliques "à l'eau". Cependant, celles-ci sont plus difficiles à travailler pour les peintres, car le temps de séchage est rapide.

Algo propose une peinture onctueuse, couvrante et facile à utiliser grâce aux propriétés des algues. Cette nouvelle peinture émet 30 fois moins de gaz que les normes imposées par les écolabels.

L'innovation dans la peinture

Depuis 1970, la société Félor fabrique des peintures et des vernis pour les professionnels du bâtiment, de l'industrie et de la marine. 

La réglementation européenne luttant contre les composés organiques volatils (COV) des peintures, a poussé Félor a se positionner sur le marché des "peintures écologiques".

La peinture Algo contient une combinaison de trois algues bretonnes aux propriétés différentes qui apportent onctuosité et un fort pouvoir couvrant.

Algo ne durcit pas trop vite et permet les reprises sur de grandes surfaces. Elle offre de plus un excellent rendement : une couche de finition suffit.

La peinture Algo est vendue dans un emballage recyclé et recyclable. Elle est fabriquée à 98% à partir de substances biosourcées : 

  • des algues, 
  • de la résine naturelle,
  • de la caséine. 

Algo émet à peine 1 gramme de COV par litre, alors que la norme Ecolabel impose 30 g/L maximum.

Le projet Algo a été labellisé comme aladom par Rennes la Novosphère (qui vient de rejoindre la French Tech Rennes), car ce produit est une réelle prouesse en termes d'éco-innovation. 

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment