L'aide à domicile, un secteur très porteur

La DARES (la Direction de l'Animation de la Recherches, des Études et des Statistiques), une direction exerçant au sein du ministère du travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue sociale mais aussi du ministère de l'économie, des finances et de l'industrie a démontré dans son dernier rapport du mois d'avril (n°028) que loin de suivre la tendance des autres métiers peu qualifiés de l'industrie et de l'agriculture, la part des emplois des aides à domicile a fortement augmentée.

Entre 1982-1984 et 2010-2012, le nombre d'auxiliaire de vie, aides ménagères et assistantes maternelles a ainsi triplé passant de 333 000 personnes (soit 1,5% de l'emploi) à 992 000 personnes (soit 3,9%).

Mais les femmes ne sont pas les seules responsables de cette forte croissante.  En effet, en 2013, les plus de 60 ans représentaient 24% de la population en France métropolitaine alors qu'ils n'étaient que 17% en 1980 (toujours selon l'INSEE). Le vieillissement de la population est donc, lui aussi, à mettre en corrélation avec ce phénomène.

Voici la part des emplois des services à la personne : 

  • Aides à domicile et aides ménagères, assistantes maternelles : 3,9% du total des emplois en 2012, contre 1,5% en 1984 
  • Employés de maison : 1% du total des emplois en 2012, contre 1,1% en 1984 

 

L'aide financière apportée par l'Etat

Il est indéniable que par sa lutte contre le travail dit “au noir”, l'Etat a joué un rôle essentiel dans cette augmentation. En effet, l'INSEE a estimé qu'en 2013 le travail illégal aurait représenté 4% du produit intérieur brut (soit un manque à gagner d'environ 30 milliards d'euros) et 30% du secteur du service à la personne.

Les pouvoirs publiques ont donc mis en oeuvre des mesures, telles que le crédit d'impôt sur le revenu de 50% pour les emplois à domicile et la création du chèque emploi service, afin d'enrayer cet état de fait et de simplifier les démarches administratives.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment