Dans le cadre de l'extension des emplois d'avenir au secteur marchand

Michel Sapin, ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social et Sylvia Pinel, ministre de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme, viennent de signer une convention-cadre d'emplois d'avenir avec les fédérations professionnelles qui représentent les entreprises de services à la personne. Cet accord intervient dans le cadre de l'extension des emplois d'avenir au secteur marchand. 

L'objectif recherché par ce partenariat est de favoriser le recrutement de 1 000 jeunes en emplois d'avenir d'ici à la fin de l'année 2014 dans le secteur des services à la personne. Grâce à cette convention, les employeurs pourront recruter partout en France, ce qui n'était pas possible préalablement dans certaines régions en l'absence d'arrêté préfectoral le permettant. 

Un cadre contractuel adapté au secteur des services à la personne

De plus, cette convention offre la possibilité aux recruteurs de disposer d'un cadre contractuel adapté aux spécificités du secteur qui recourt très largement au temps partiel. La durée hebdomadaire de ce dernier étant portée à 24 heures minimum à compter du 1er janvier 2014 dans le cadre de l'entrée en vigueur de la loi sur la sécurisation de l'emploi, la convention va permettre d'inclure le temps de formation des jeunes en emploi d'avenir dans ces 24 heures. Fait notable, les entreprises du secteur pourront mettre en place des partenariats avec les organismes publics pour le financement de cette formation. 

Associations et entreprises ne sont pas logées à la même enseigne

Ombre au tableau : une différence de traitement perdure entre les associations et les entreprises. L'Etat prend en charge 75% de la rémunération pour un jeune embauché par une association contre 35% dans une entreprise... 

Selon le gouvernement, les services à la personne emploient actuellement près de 2 millions de salariés et son potentiel de recrutement est estimé à 650 000 par an d'ici 2020.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment