Cette année, plus encore que les précédentes, un important nombre de français ne partent pas en vacances. Ils étaient 29% à être certains de partir en juillet, soit près de 3 points de moins que l'an dernier à la même époque et 32% en août, soit 2,7 points de moins (DGCIS). Encore pire pour les voyages qui devraient connaître une baisse de 10,5% en juillet et de 7,5% en août. 

Sur l'ensemble de la population, ce sont 53% des français qui partent en vacances cette année pour un séjour de 13 jours en moyenne et un budget d'environ 1.290 euros, soit une baisse de 2% par rapport à l'année précédente. 

Moins de vacanciers, moins longtemps, avec un budget restreint

Le gouvernement, inquièt de cette situation, vient d'annoncer la mise en place d'un dispositif destiné à aider les familles en difficultés à partir en vacances de façon autonome. Avant d'être étendu à l'ensemble du territoire, le procédé est expérimenté en Seine-Saint-Denis. 

Ainsi donc, l'Union départementale des associations familiales (Udaf) et la Caisse d'allocations familiales de ce même département se sont unies pour proposer un principe d'épargne bonifiée. Pour commencer, se sont 65 familles du 93 qui ont été sélectionnées pour participer à l'opération. 

Gérer un budget vacances pour obtenir une aide de la CAF

Un compte spécial a été créé pour chacune d'entre elles sur lequel elles se constituent une épargne. La CAF a ensuite ajouté une somme calculée en fonction du nombre d'enfants et de l'épargne de départ avec un maximum de 200€. 

Le dispositif a été inauguré entre avril et mai et les familles qui en ont bénéficié ont réussi à se constituer un budget vacances moyen de 370€ avec la bonification. L'Udaf se félicite de l'aspect pédagogique du procédé qui incite à faire des efforts dans la durée et à gérer une épargne. 

L'initiative devrait être étendue aux autres départements français afin qu'un maximum de familles puissent s'offrir un peu de dépaysement.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment