Si l'été est synonyme de fête et de repos pour le plus grand nombre, la belle saison est également une opportunité pour les étudiants à la recherche d'un financement pour leurs études ou d'une expérience professionnelle à ajouter sur leur CV. Les grandes firmes ont déjà bouclé leurs recrutements mais de nombreux postes au sein d'entreprises plus petites sont encore à pourvoir. 

Les métiers des services, une mine d'or pour les jobs d'été

Que ce soit via Pôle Emploi, des sites spécialisés comme Aladom, par intérim ou encore grâce au bouche à oreille, le secteur de la restauration, de la vente, de l'animation, des services à la personne et de l'aide à domicile sont de loin les plus fructueux et les plus demandeurs pour les étudiants cherchant un contrat saisonnier à la dernière minute. Baby-sitting, ménage ou même aide aux personnes âgées, tels sont les jobs de prédilection auxquels les jeunes peuvent prétendre.

Les règles à respecter pour postuler

Malgré une forte demande des petits employeurs, la concurrence entre étudiants est féroce. Parmi les multiples candidatures pour un poste, ce sont souvent les petits détails qui font la différence: la présentation de votre CV, la qualité rédactionnelle et le bon orthographe de votre lettre de motivation sont des éléments essentiels pour sortir du lot et décrocher l'entretien tant espéré. Une fois devant votre recruteur, essayez de rester simple, concis, souriant et dynamique. Enfin, n'hésitez pas à le relancer régulièrement par téléphone ou via e-mail quelques jours après votre rencontre. 

Un job mais pas à n'importe quel prix

Le salaire minimum pour un contrat saisonnier est fixé au SMIC, 9,22 euros de l'heure soit 1398,37 euros bruts mensuels pour une base de 35h de travail par semaine. Si un accord parental est nécessaire jusqu'à l'âge de 18 ans, il est possible de décrocher un emploi dès l'âge de 14 ans, la rémunération étant alors rabaissée à 80% du SMIC jusqu'à 16 ans puis 90% à compter de 17 ans. Une alternative intéressante pour les jeunes désireux d'acquérir une expérience professionnelle le plus tôt possible notamment dans le secteur de la garde d'enfants ou de l'aide à domicile.

Il s'agit cependant de rester vigilant. En effet, certains employeurs peu scrupuleux peuvent abuser de la crédulité des jeunes sur le marché du travail "oublier" de rémunérer les heures supplémentaires ou de majorer les horaires de nuit par exemple. En cas de litige, n'oubliez pas qu'il existe un droit des saisonniers dans le code du travail.

Publiez une annonce gratuite ou retrouvez des offres d'emploi dans votre ville sur le site Aladom.fr

Commentaires

Petite chanson qui parlera à tout ceux qui ont pour un été ou une année travaillé dans un fast food : http://www.youtube.com/watch?v=eKEQOQKmGbg