Pour les hommes 

Il ne faut pas confondre l'espérance de vie des humains avec leur espérance de vie sans incapacité, soit en bonne santé. Dans l'Union Européenne en 2010 c'est en Suède que l'on vit le plus longtemps avec une espérance de vie de 79,6 ans et en Lituanie que cette même espérance est la plus courte avec 68 ans, un écart de près de 12 ans à la naissance. 

C'est également en Suède qu'on a l'EVSI la plus longue avec 71,7 ans et en République Slovaque qu'elle est la plus courte avec 52,3 ans, un écart qui atteint 20 ans entre ces deux pays. Enfin, c'est toujours en Suède que la proportion des années vécues sans incapacité, soit le rapport EVSI/EV, est à son maximum : 90% de l'espérance de vie est vécue « en bonne santé ». A l'opposé, c'est en République Slovaque que cette proportion atteint son minimum avec 73%, soit un écart de 17 points. 

Les femmes ont une meilleure EVSI que les hommes 

C'est en France et en Espagne que l'espérance de vie est la plus longue (85,3 ans) pour les femmes de l'Union Européenne et en Bulgarie qu'elle est la plus courte (77,4 ans). Malte a l'EVSI la plus longue pour les femmes (71,6 ans) pour les femmes et la République slovaque a l'EVSI la plus courte (52,1 ans). Cependant, c'est en Bulgarie que la proportion des années vécues sans incapacité atteint son maximum pour les femmes avec 87% de l'espérance de vie vécue « en bonne santé ». A l'autre bout du spectre, à l'instar des hommes, c'est en République slovaque que cette proportion est à son minimum avec 66%, soit un écart de 21 points. 

Vivrait-on de mieux en mieux en Lituanie ? 

Sur la très courte période 2008-2010, c'est en Lituanie que l'EVSI augmente le plus : 2,4 années pour les femmes et près de 3 années pour les hommes. A l'inverse, sur cette même période, les hommes ont perdu 1,3 année d'EVSI aux Pays-Bas et es femmes 1,7 ans en Finlande. 

Ecarts hommes – femmes 

Alors que l'écart d'espérance de vie atteint près de 6 années entre les hommes et les femmes dans l'Union européenne en 2009, l'écart d'espérance de vie sans incapacité atteint à peine une demi-année. La conséquence en est une proportion d'années vécues « en bonne santé » inférieure de près de 5 points chez les femmes (75%) en comparaison avec les hommes (80%). 

Qu'en est-il de la France ? 

La France qui affiche l'espérance de vie la plus longue pour les femmes en 2010 comme en 2009 occupe la 10ème place européenne en terme d'EVSI. C'est l'illustration d'un cas de figure où longue vie ne se conjugue pas avec « bonne santé » ou plus précisément pour reprendre les termes de l'Insed avec « déclaration de limitations dans les activités usuelles ». Les hommes français occupent respectivement la 8ème et la 11ème place, sur 27, en termes de longévité et d'espérance de vie sans incapacité avec les valeurs de 2009.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment