Un mail frauduleux

Faisant état d'une tentative de "pishing" ou "hameçonnage", la caisse nationale des allocations familiales (CNAF) appelle les particuliers à la plus grande vigilance.

Depuis le 19 juillet, des e-mails frauduleux s'identifiant comme provenant de la CAF sont ainsi envoyés aux particuliers, allocataires et non allocataires. Dans les faits, sous couvert d'un factice droit à une "prime d'aide vacances" d'un montant 152,42 euros, les escrocs demandent l'envoi de copies de pièces d'identité et de justificatifs de domicile.

Condamnant fermement cet acte, la direction de la CAF tient à rappeler qu'elle ne demande "jamais de renseignements dans le cadre d'un échange libre de courriels". "Il y a évidemment des télé-procédures, mais elles sont sécurisées" sur le site officiel rappelle Hervé Drouet le directeur de l'organisme.

Dans son communiqué, la caisse d'allocations familiales assure que son "système d'information n'a pas été piraté". "Des auteurs ont dû se procurer des adresses mail à partir de bases de données externes et non connues de la Cnaf. De fait, des personnes qui ne sont pas allocataires de la Caf ont aussi reçu ce courriel frauduleux" explique ainsi la direction.

Un phénomène récurrent

Cette énième fraude est la cinquième de ce type en seulement deux ans. À chaque fois le procédé est le même. Parvenant à obtenir un listing des potentiels allocataires ou bénéficiaires d'un organisme public ou  d'une association, des escrocs se font passer pour le dit organisme dans le but de récupérer de nouvelles données personnelles ou documents administratifs.

D'après Europe1, en 2010, les différents services de lutte contre l'e-criminalité auraient recensé 45 000 fraudes de ce genre.

La CAF réagit

La direction a annoncé son intention de porter plainte contre X, et invite toutes les personnes bernées par ce mail, et qui auraient renvoyé les pièces demandées, à en faire de même au plus vite "auprès de la gendarmerie ou du commissariat le plus proche de leur domicile".

Parallèlement et afin de "faciliter l'enquête sur l'origine et les auteurs de ces courriels frauduleux", la CAF invite tous les destinataires de ces courriels à les lui retransmettre.

Souhaitant enrayer cette escroquerie au plus vite, une campagne d'avertissement a été organisée à l'échelle nationale avec sollicitation des médias, envois de-mais et de sms.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment