Les TIC pour développer son entreprise

Difficile aujourd'hui de monter une entreprise sans passer par les technologies de l'information et de la communication (TIC). En clair, un maniement et une utilisation a minima de l'informatique, d'Internet et des télécommunications en général est quasiment vitale pour la pérennité d'une entreprise.

Un "passeport " pour l'économie numérique

S'adressant à toutes les entreprises et surtout aux plus petites, le ministre de l'économie numérique, Éric Besson, accompagné par le président de l'assemblée des chambres françaises de commerce et d'industrie (ACFCI), patron des chambres de commerce et d'industrie (CCI), André Marcon, a ainsi mis l'accent sur un développement avant tout pédagogique. Ainsi, tout un ensemble d'actions d'initiation sont mises en places sous la forme de plusieurs modules :

  • la création et la reprise d'entreprise, via l'utilisation des TIC pour les études de marché, la définition du projet, les outils d'exploitation ;
  • communiquer avec ses clients ;
  • communiquer vers ses partenaires avec la présentation des nouveaux moyens de dématérialisation (marché publics, déclarations sociales, fiscales ,...)  ;
  • le site Internet de l'entreprise, ou comment créer ou utiliser le web pour développer son entreprise ;
  • informatiser sa gestion d'entreprise, via une présentation et des initiations aux logiciels de gestion.

Un plan en 3 volets

Ce plan d'actions tel qu'il a été présenté se compose globalement de 3 volets. Le premier consiste dans le "renforcement du contenu pédagogique du passeport pour l'économie numérique" tel qu'il est présenté plus haut. Rendu plus accessible, il est possible de s'inscrire au dispositif via Internet sur le site officiel econumerique.pme.gouv.fr. D'ici cet été, une version papier devrait également être multi-diffusée.

Le deuxième volet de ce plan d'actions est lié à la recherche et au développement (R&D) de ces TIC, avec un appel à projets baptisé "Entreprise 2.0". Dix projets seront ainsi retenus pour un budget total d'1 million d'euros.

Enfin le dernier volet est porté par le partenariat de grand groupes du monde Internet et des télécommunications (Google, PagesJaunes, ou encore SFR) , "offrant" de nouveaux services aux entreprises inscrites au dispositif. Afin de développer leur "identité numérique", ces dernières pourront bénéficier par exemple du'n "nouveau service d'exploration urbaine" facilitant leur visibilité sur Internet, ou encore de bénéficier d'un site Internet "basique et facile d'administration (type plaquette commerciale, page contact, photos, etc.) qui sera gratuit pendant un an".

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment