Une conférence sur les rythmes scolaires

La "Conférence sur les rythmes scolaires" vise à réunir l'avis et propositions du plus grand nombre de partie nécessaires à la réforme des rythmes scolaires. D'après le pré-rapport présenté ce matin par le comité de pilotage,  "les rythmes scolaires doivent être pensés non seulement comme un instrument de la réussite à l'École mais également comme un facteur du bien-être dans l'établissement".

Les premières conclusions

Un premier rapport du comité à donc été remis au ministre l'Éducation nationale, Luc Chatel, ce mardi matin. S'il est trop tôt pour proposer de vrai réformes, de part la disparité des avis, des besoins et des moyens des différentes parties, plusieurs points ressortent de l'étude. L'ensemble des participants s'accordent ainsi sur la mauvaise organisation scolaire, jugeant le système "déséquilibré" avec des journées "trop longues et fatigantes" et des semaines "épuisantes à l'école primaire". Un système en somme nuisible au bon développement de l'enfant et à sa réussite scolaire.

Le système actuel inadapté

Le non-fonctionnement de la semaine de 4 jours fait l'unanimité. Pour les membres du comité de pilotage "ce rythme organisé après la suppression du samedi matin par Xavier Darcos est une erreur". Engendrant des journées trop longues, le rythme actuel, ne propose aucun aménagement pour les "temps de vie hors scolaire", les parents devant se débrouiller tout seul pour garder leurs enfants.

Des vacances scolaires mal réparties

Avec un "premier trimestre inutilement long et  un"mois de juin inexistant", la question des vacances scolaires est ainsi en suspens. En plus de leur répartition dans l'année, le zonage actuel est également remis en cause.

Pas de solutions mais des suggestions

S'il est encore trop tôt pour soumettre de réelles propositions de réformes, le rapport fait état de plusieurs suggestions. Ainsi, un retour à une semaine de 4 jours et demi semble inévitable, avec pour la plupart des participants, une préférence pour des cours le mercredi matin.

Concernant les vacances scolaires, le rapport fait état d'avis "partiellement consensuels" sur un rallongement des vacances de la Toussaint à deux semaines complètes. La question du raccourcissement des vacances d'été est plus délicate. Les professionnels du tourisme, proposent un nouveau zonage, permettant d'étaler la saison estivale du 15 juin au 15 septembre.

La fédération des parents d'élèves (FCPE) propose également, une "modulation" du nombres d'heures enseignées par jour, selon l'âge, avec : un raccourcissement à 5h en primaire, une généralisation à 6h en collège et à 7h au lycée.

Une réforme pour la rentrée 2013 -2014

En réponse à ce rapport, Luc Chatel a précisé que de réelles propositions ne seront pas formulées avant le mois de juin. La réforme ne devant être appliqué qu'à partir de la rentrée 2013-2014.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment