Une décision personnelle

Jugeant les positions de l'organisation patronale inadaptées face à la crise, Eric Verhaeghe a annoncé ne plus se retrouver dans les positions adoptées récemment par le Medef.

La réforme de l'Apec, élément déclencheur

Pour rappel, l'Apec exerce deux types de missions : des missions relevant du service public et des activités commerciales pures. À ce titre, l'organisme s'est vu contraindre de clarifier son activité par Bruxelles, au titre d'une juste concurrence, notamment avec les sociétés d'Intérim. Souhaitant conserver la multi-activité de l'Apec, M Verhaeghe proposait alors de "filialiser" les activités générant une concurrence. Allant dans le sens opposé, le Medef a "préféré proposer une transformation de l'Apec en satellite du service public de l'emploi". Cette divergence a été l'élément déclencheur du malaise de l'ex-président vis à vis de l'organisme patronal.

Un désaccord général

Une divergence de fonds sépare également l'ancien patron et le Medef. Contestant les orientations et les réactions du Medef face à la crise, pour Eric Verhaeghe, "le Medef n'as pas mené sa rénovation intellectuelle à la suite de la crise de 2008". Certaines propositions étant même "à rebours de l'intérêt économique du pays". En allant plus loin, il souhaite des réformes "urgentes" pour établir un "nouvel ordre" social.

Une démission multiple

En présentant sa démission au Medef, Eric Verhaeghe n'a pas fait que quitter son poste de président de l'Apec. Il a ainsi également renoncé à ses différents mandats d'administrateurs au sein de : l'association générale des institutions de retraite des cadres (Agirc), de l'agence centrale des organismes de sécurité social (Acoss), de la caisse nationale de l'assurance vieillesse (CNAV), de l'union nationale interprofessionnelle pour l'emploi dans l'industrie et le commerce (Unedic) et du Pole Emploi.

Quel avenir pour l'Apec ?

Suite à cette démission, le Medef a nommé le nouveau président de l'Apec, il s'agira de Catherine Martin, actuelle directrice des relations sociales du Medef. Par ailleurs, une réunion intersyndicale au sein de l'Apec est prévue le 21 janvier prochain, afin de préparer la rencontre avec le Medef sur l'avenir de l'organisme, le 10 février 2011.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment