25 % des stations services sans essence hier 

Dimanche 24 octobre, le conseiller social de l'Elysée Raymond Soubie annonçait qu'une station service sur quatre en France n'avait plus d'essence ou de Gasoil. Aucune précision n'a été donnée sur la répartition sur le territoire mais il semble que l'Ouest de la France et la région parisienne sont très touchées. Une porte-parole du ministère a indiqué qu' "en Ile-de France, on avait 35% de stations à sec ou en manque d'au moins un produit, et dans l'Ouest, un petit tiers environ des stations qui posent de réelles difficultés".

Selon l'Union française des industries pétrolières (UFIP), la situation devrait encore se dégrader aujourd'hui avec le repos obligatoire du Dimanche pour les chauffeurs de camions-citerne.

Appel à la responsabilité pour les personnes malades

La ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, a demandé aux grévistes qui bloquent les raffineries à faire preuve de "responsabilité" et "à prendre conscience des difficultés" qu'ils peuvent entraîner, notamment pour les personnes malades. 

Selon la ministre de la santé, invitée de Radio J, "la grève des carburants a des conséquences pour les malades, pour les personnes âgées dépendantes, et il faut savoir arrêter une grève". Elle a assuré que le système de santé n'était pas menacé : "les personnes qui sont en dialyse à domicile sont suivies, les chimiothérapies à domicile sont suivies, les transports sanitaires dans les hôpitaux ne sont pas menacés, nous avons réglé les problèmes d'approvisionnement dans les pharmacies".

Les services à la personne s'organisent 

Pour assurer une continuité de service auprès des personnes dépendantes certains organismes comme l'APEF ont mis en place des plans de continuité d'activité pour les prestations concernant le public fragile. L'objectif est d'anticiper pour faire face aux problèmes que pourraient entraîner les grèves sur le transports des salariés. Selon Christian Junik, le PDG de l'Apef, le maintien des "prestations auprès du public handicapé ou âgé est primordial pour les agences Apef". Toute les agences Apef ont listé les clients prioritaires et ont mis en place un planning des interventions "en mode critique", qui sera activé si le pourcentage des intervenants absents dépasse 15 %.

Certaines pompes à essence qui disposent encore d'essence ne sont plus accessibles qu'aux entreprises ou aux professions de service à la personne. 

Les organismes peuvent aussi faire appel à des intervenants à proximité pour remplacer une personne qui ne pourrait pas se déplacer. aladom met par exemple à disposition des cartes localisant les intervenants à domicile pour les services aux personnes dépendantes.

NB : Pour la photo de cet article, rassurez vous il s'agit des prix à Madagascar... Mais qui sait ce qui nous attend....

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment