Le groupe britannique, propriétaire de l'enseigne B&Q au Royaume-Uni, mais également de Castorama et Brico Dépôt en France, a souligné qu'il avait écoulé pratiquement tous ses nains de jardin habillés aux couleurs de l'équipe d'Angleterre (!), une semaine avant le début de la Coupe du monde de football en Afrique du Sud.

Ses magasins au Royaume-Uni vendent également des brouettes et des kiosques de jardin ornés du drapeau anglais. "Je suis sûr également que l'impact de la Coupe du Monde va inciter les gens à acheter le modèle spécial de barbecue par la suite", a déclaré à la presse le directeur général du groupe, Ian Cheshire.

Ce que l'on ne sait pas, c'est si le numéro un continental en terme de bricolage a également prévu des gants de protection dans son catalogue printemps-été. Le gardien de la sélection anglaise, Robert Green, en aurait effectivement bien besoin, lui qui fut l'auteur d'une bourde monumentale lors de l'entrée en lice de son équipe face aux États-Unis.

Dans un registre plus sérieux, Kingfisher constate en tout cas que la conjoncture actuelle reste difficile pour le commerce. Le contexte est en effet marqué par la volonté affichée des états européens de réduire leur endettement. En attendant des jours meilleurs, le groupe prévoit d'accroître ses investissements dans les matériaux de construction chez B&Q. Il devrait notamment lancer plus de 4 000 nouveaux produits de bricolage.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment