Ça bouge encore au niveau des avantages fiscaux pour le soutien scolaire. Aujourd'hui, les parents qui font appel à une entreprise, une association ou à un particulier pour donner des cours particuliers à leurs enfants peuvent bénéficier d'une réduction ou d'un crédit d'impôt de 50 % des sommes dépensées. Cet avantage peut atteindre 7500 € pour une famille avec 2 enfants qui dépenserait 15000 €. Le plafond pour les avantages fiscaux est de 12000 euros par foyer fiscal, 13 500 € par foyer avec un enfant à charge, 15 000 € par foyer avec plusieurs enfants et 20 000 € pour les personnes dépendantes. Un amendement proposé par le député Lionel Tardy visait à supprimer les avantages fiscaux pour le soutien scolaire proposé par les entreprises à compter de 2011.
Le sénateur Philippe Marini a jugé que les députés avaient été trop sévères envers les entreprises de soutien scolaire et propose de plafonner à 3000 euros par an les frais de soutien scolaire donnant droit à la réduction d'impôt (soit autant que la limite pour les petits travaux de jardinage). Si cette proposition est définitivement adoptée à l'assemblée et au sénat, l'avantage fiscal sera donc limité à 1500 € pour les cours particuliers.

Commentaires

La dépense moyenne est de 1.500 € par an, autant dire que ça ne changerait donc évidemment quasiment rien à la situation actuelle. Par ailleurs, le leader du marché monnaye son offre “Bachelier ou remboursé” 245x12 = 2.960 €. C’est curieux, vous ne trouvez pas ?
On sent que les entreprises de soutien scolaire ont fait un bon lobbying pou ne pas voir disparaitre la manne des avantages fiscaux... C'est étonnant ce chiffre de 3000 €... Est ce qu'il y a beaucoup de parents qui dépensent plus que 3000€ en soutien scolaire?