La FEPEM (Fédération des Particuliers-Employeurs) a envoyé vendredi un communiqué de presse dénonçant l'"attaque infondée" du PS, contre "les cadeaux fiscaux aux plus favorisés" du budget 2009.

Le PS a dénoncé deux amendements de Frédéric Lefebvre (porte-parole de l'UMP, député des Hauts-de-Seine), dont l'un demandait "le déplafonnement du crédit d'impôt pour les embauches à domicile".

M. Lefebvre proposait de maintenir "un régime fiscal et social attractif" en faveur des particuliers qui emploient un salarié à domicile (en relevant de 12.000 à 15.000 euros un plafond de réduction et de crédit d'impôt), une proposition à laquelle est favorable la Fepem.

Mais le rapporteur UMP du budget Gilles Carrez s'est opposé à cet amendement venu de son propre camp, et le gouvernement a alors proposé un autre amendement de substitution. Après une suspension de séance, l'examen de l'amendement du gouvernement a finalement été reporté ultérieurement.

Pour la Fepem, "ces mesures ne sont nullement des cadeaux fiscaux".

"Elles concernent l'ensemble des 3,5 millions de particuliers employeurs de France et permettent de soutenir les familles dans l'accompagnement de leurs besoins fondamentaux". La Fepem souligne aussi que les particuliers-employeurs "emploient aujourd'hui 1,6 millions de salariés", et que leur secteur "constitue un des rares gisements d'emploi en France".

Source :Boursorama

Il faut tout de même rappeller que le plafond ne concerne que ceux qui dépensent jusqu'à 12000 euros en services à la personne : ceux qui en on réellement besoin (les personnes nécessitant une assistance permanente) et ceux qui ont les moyens d'employer du personnel à temps plein. C'est sans doute pour cette deuxième catégorie que le PS parlait de cadeau fiscal. Un autre amendement proposait de réduire à 11000 euros le plafond... Il devrait donc y avoir des changements... ou pas... C'est peut être juste un peu de bruit pour justifier la présence d'autant de députés...

... Il devrait donc y avoir des changements... ou pas... C'est peut être juste un peu de bruit pour justifier la présence d'autant de députés...

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment