Dans le rapport du CERC sur les services à la personne, les chiffres d'un étude statistique, menée à partir de l'enquête emploi 2003-2005, montre qu'il s'agit "d'emplois très féminisés" caractérisés par un niveau de diplômes très bas. 89 % des salariées ont en effet au plus un CAP ou un BEP, contre 56 % pour l'ensemble des salariées. Selon le Cerc, "le déficit de l'offre professionnelle en terme de qualité freine le développement de la demande de services à la personne (...). Les utilisateurs hésitent en effet à payer un service qu'ils peuvent eux-mêmes produire."

Pour pallier la hausse des salaires engendrée par la professionnalisation du secteur, le Cerc propose de concentrer les aides publiques sur les emplois liés aux enfants et à la dépendance des personnes âgées.

Si les prestations de ménage, de soutien scolaire, de jardinage ne bénéficie plus d'aides publiques, je pense qu'il va y avoir beaucoup d'entreprises qui ne vont pas résister.

qualification services à la personne

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment