Il s'agit encore majoritairement de temps partiels, mais la tendance est en train de s'inverser. "Avant le plan, la durée hebdomadaire moyenne était de 13 heures, elle est aujourd'hui de 20 heures", a assuré Martin Hirsch, haut commissaire aux Solidarités actives, mercredi 19 décembre, à l'occasion d'un colloque sur "les services à la personne au coeur des territoires", organisé par l'Agence nationale des services à la personne (ANSP). Et puis la demande est à la hausse et devrait être tirée par l'évolution démographique, notamment dans le secteur médico-social : "Le nombre de personnes âgées de plus de 85 ans va passer de un à deux millions entre 2005 et 2015", a déclaré Valérie Létard, secrétaire d'Etat à la Solidarité. Selon elle, 400.000 emplois médico-sociaux devront être créés dans les prochaines années : 200.000 départs à la retraite et 200.000 emplois nouveaux. Alors pour répondre à la demande, des "plans des métiers du médico-social" vont être lancés dans trois régions pilotes dès 2008, a-t-elle annoncé. Il s'agira de mettre en place une gestion prévisionnelle des emplois et des compétences autour des métiers du handicap et de la dépendance. Ce travail associera les régions, les départements, les associations et la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie, en vue de définir les besoins et trouver les moyens de former les agents susceptibles d'intervenir, en s'adressant prioritairement aux demandeurs d'emploi. "Il faut expérimenter une façon de rendre plus accessible la validation des acquis de l'expérience, et travailler sur la professionnalisation et le parcours professionnel des personnes qui s'engagent", a déclaré la secrétaire d'Etat.

Source : Localtis.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment