Ce nouveau plan sur les services devrait créer 100.000 emplois par an d'ici 2012 et permettre le versement en 2009 de 300 millions d'euros en chèque emploi service (Cesu) préfinancés (200 € versé en CESU à 1,5 millions de personnes). Il devrait également permettre la professionnalisation des salariés du secteur.

L'objectif du plan est d'augmenter le pouvoir d'achat de certains, tout en créant de l'emploi. Dans ce but, le gouvernement offrira, d'ici à juin, pour 300 millions d'euros de chèques emploi-service universel (Cesu) à des familles modestes, des personnes âgées dépendantes, des familles ayant un enfant handicapé ou des chômeurs ayant des enfants à charge et reprenant un emploi ou une formation.

Selon Laurent Wauquiez, cette mesure devrait « permettre la création de 40 000 emplois au second semestre 2009 ». Il prévoit aussi 100 000 créations de postes par an dans le secteru des services à la persone d'ici à 2012. Pour y parvenir, le Pôle emploi devra « mieux informer les demandeurs d'emploi sur les opportunités du secteur et mieux financer des formations ».

De nombreux salarié du secteur travaillent à temps partiel pour des salaires peu attractifs. Le plan 2 devrait améliorer la formation des salariés du secteur et leurs conditions de travail.

Voici la liste des mesures du nouveau plan des services à la personne soutenant la création d'emplois:

  • versement, dans le cadre du plan de relance, de 300 millions d'euros en chèques emploi service universel(Cesu) préfinancés à des familles modestes, des personnes âgées dépendantes, des familles ayant un enfant handicapé ou des demandeurs d'emploi, pour leur permettre l'accès aux services à la personne
  • évolution du périmètre des services bénéficiant d'avantages fiscaux ;
  • mise en oeuvre du projet "internet pour tous", inscrit dans le plan France Numérique 2012, afin de permettre aux ménages seniors d'accéder à internet par une offre de services à la personne ;
  • renforcement de l'offre de services de Pôle Emploi dans les services à la personne ;
  • meilleur accompagnement des créateurs d'entreprise dans les services à la personne.

Voici les mesures visant à améliorer la qualité des emplois et favoriser la professionnalisation des acteurs:

  • incitation des acteurs à développer les actions de formation des salariés ;
  • mieux structurer l'emploi direct et la professionnalisation en expérimentant la création de "centres de ressources" ;
  • mise en place d'un baromètre de la qualité de l'emploi dans les services à la personne.

Et enfin les mesures d'assouplissement et de simplification des outils et de l'offre:

  • développement des Cesu préfinancés ;
  • incitation des départements à utiliser le Cesu préfinancé pour le versement de leurs prestations sociales ;
  • simplification des règles pour l'accès des prestataires aux services à la personne.

On s'attendait à ce que soit mis en place également une avance sur crédit d'impôts qui avait été annoncé par Nicolas Sarkozy, mais cette annonce n'a à priori pas été retenue... Les personnes faisant appel à des prestataires de services à domicile devront donc encore attendre l'année suivante pour récupérer les 50 % de crédit ou de réduction d'impôts.

Commentaires

A les fameux emplois non délocalisables qui vont sauver la France... Capital sur M6 a donné une image du secteur : des femmes, qui passent leur temps dans les transports, qui font 37 heures par semaine pour moins de 900 € !
@Jean: c'est pour rapprocher l'offre de la demande et éviter de passer des heures dans les transports que nous avons lancé aladom. @christèle : je signalais effectivement la disparition de cette mesure...
L'avance sur impôt : la seule mesure efficace évacuée par le Gouvernement. Annoncée un peu prématurément sur BFM, cette mesure ne sera finalement pas reprise dans le plan 2 des SAP annoncé par l"ANSP. Si la professionnalisation -que défendent les structures depuis déjà quelques années- reste le dada du Gouvernement, seules quelques "mesurettes" au financement aléatoire sont agitées au gré des JT (A noter que malgré 4 ans de RP intensives, les médias annonent encore les mêmes contre-vérités : vous êtes au chomage, go to the services à la personne !) ainsi seront distribués des CESU aux familles modestes mais attention : 1 seul et une seule fois. En oubliant que faire l'avance du salaire d'un prestataire et devoir attendre l'année suivante pour être remboursé reste un obstacle pour de nombreux foyers qui préfèrent alors se tourner vers le "black" toujours moins cher et moins compliqué. C'est dommage...