Actuellement à la recherche d'un emploi ou bien tout simplement envie de se lancer dans un nouveau challenge professionnel, vous souhaitez créer votre entreprise de service à la personne. Bien que ce marché soit porteur, il est important de respecter quelques étapes essentielles et ainsi mettre le plus de chance de réussite de votre côté.

Un marché en pleine expansion

Garde d'enfants, tâches ménagères, aide aux personnes âgées, assistance informatique... Le spectre couvert par les services à la personne est vaste. C'est à un véritable engouement que l'on assiste depuis le lancement du plan Borloo en 2005, le nombre d'entreprises proposant des services à la personne a été multiplié par 4. Ce marché offre de belles perspectives d'avenir. Il est donc très important, comme pour tout type d'entreprise, de réaliser une étude de marché. Une étude qui doit être principalement locale (nombre de concurrents, quels services cibler...). Pour la mener à bien il faut se baser sur un bassin de population d'au moins 25 000 habitants.

Des structures spécialisées telles que Réseau + ou encore le Syndicat des Entreprises de Services à la Personne (SESP) peuvent vous être d'une grande aide notamment pour obtenir des conseils et bénéficier d'une expertise afin de trouver de nouvelles idées de services. La Direction Départementale du Travail, de l'Emploi et de la Formation Professionnelle (DDTEFP) peut aussi vous aider dans votre étude de marché. Sur simple demande renseignements, elle pourra vous donner la liste des organismes agrées de service à la personne.

Statut: Prestataire ou Mandataire?

Lorsqu'on lance son activité il est important choisir le bon statut. Pour ce qui est du secteur des services à la personne deux choix s'offre à vous: être prestataire de services ou mandataire. Le premier s'applique à une entreprise met du personnel en relation avec des particuliers (agences de baby-sitters, entreprises de ménage-repassage, travaux de bricolage), c'est donc les particuliers qui sont les employeurs. Ils rémunèrent ensuite l'intervenant en chèque emploi service universel (CESU). Le second s'applique si vous êtes à votre compte (dépanneur informatique, livreur de repas à domicile...) ou si vous embauchez des salariés.

Le nouveau statut d'auto-entrepreneur lancé en 2009 peut aussi être une bonne alternative pour débuter facilement votre activité ou afin de cumuler un revenu d'appoint. Petit rappel: le chiffre d'affaire maximum des entreprises exerçant une activité de service est de 32 000€/an.

L'agrégation: une étape obligatoire

Il existe deux types d'agrément (valables 5 ans), l'un obligatoire et l'autre facultatif. Dans les deux cas nous vous le recommandons vivement. Il sera une valeur ajoutée à votre activité et un argument commercial auprès de vos futurs clients.

  • L'agrément dit "qualité": Il est obligatoire pour toute entreprise de services à la personne qui exerce des activités de garde d'enfants de moins de 3 ans ou d'assistance aux personnes âgées de 60 ans ou plus, dépendantes ou handicapées.
  • L'agrément dit "simple": Il concerne tous les autres services à la personne et n'est, pour le moment, pas obligatoire.

Obtenir une certification peut aussi être une bonne chose pour votre activité. Une certification atteste que les services que vous rendrez à vos clients sont conformes à un référentiel validé par les pouvoirs publics. Une demande d'agrément ou de certification se fait auprès de la DDTEFP.

Communication: ne pas oublier le Web

Une fois ces démarches effectuées et votre entreprise crée, il est temps de se lancer. Il est impératif de communiquer autour de votre nouvelle structure. La communication "traditionnelle" (presse, plaquettes, tracts dans les boîtes aux lettres, marquage des véhicules...) est un bon moyen de se faire connaître, mais à l' heure d'Internet il est important d'y être. N'oubliez pas de vous servir par exemple des sites de diffusion de communiqués de presse . Notre Génie sera aussi très heureux de diffuser votre annonce! Il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter bonne chance et bon courage dans cette très belle aventure qu'est la création d'entreprise.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment