Le Groupe SOS santé a présenté 8 propositions à Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, pour un système de soins plus moderne, plus innovant, et plus à l’écoute de ses professionnels.

Illustration de l'article [Ségur de la Santé] SOS Santé fait 8 propositions à Olivier Véran

8 propositions pour les hôpitaux

Le groupe SOS Santé est l’un des principaux acteurs de la santé privée non-lucrative, et l’un des premiers gestionnaires d’hôpitaux associatif de France avec 9 hôpitaux et 1 450 lits.

Il vient de publier un plaidoyer invitant à sortir de l'opposition public-privé pour que seul compte l'accès à des soins de qualités pour tous. Le GROUPE SOS, première entreprise sociale d’Europe, a été en première ligne dans la lutte contre la pandémie de Covid-19. Il vient de présenter ses propositions à Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, pour un système de soins plus moderne, plus innovant, et plus à l’écoute de ses professionnels.

Les hôpitaux du GROUPE SOS, situés principalement dans l’Est et le Nord de la France, ont été très touchés par la crise du Covid-19. Ses équipes ont fait preuve d’une ténacité et d’une capacité à innover pour s’adapter au contexte de l'épidémie.

Souhaitant tirer des conclusions de cette crise sanitaire, mais aussi des failles du modèle hospitalier français qu’elle a révélées et dans le cadre des travaux du Ségur de la santé, Mickaël Munier, directeur général de GROUPE SOS Santé, a remis à Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, le plaidoyer du GROUPE SOS pour un système de santé plus innovant, plus opérant et plus à l’écoute de ses professionnels, des usagers et des territoires.

Afin de construire un système de santé aussi solidaire qu’efficace, le GROUPE SOS propose de :

  1. Développer le modèle hospitalier privé à but non-lucratif, afin de compléter l’offre du secteur public en fonction des besoins de chaque territoire ;
  2. Décentraliser la gestion des hôpitaux publics en donnant davantage d’autonomie et de responsabilités aux établissements ;
  3. Établir un socle commun d’obligations de service public pour tous les hôpitaux et cliniques, rémunérés également pour les mêmes actes, sans discrimination entre patients ;
  4. Revaloriser les salaires et les possibilités de carrière des métiers hospitaliers ; et repenser la place des soignant.e.s dans la gouvernance et le management des hôpitaux ;
  5. Mettre l’expérience des patient.e.s au centre de l’évaluation et de l’amélioration des soins et développer les programmes de patients experts ;
  6. Pour lutter contre les déserts médicaux, créer un réseau entre les hôpitaux et leurs territoires - établissements sociaux et médico-sociaux, médecine de ville, étudiants en médecine, élus locaux ;
  7. Développer une offre de prévention territoriale animée par l’hôpital en partenariat avec les acteurs de son territoire. Créer des maisons d’éducation thérapeutiques adossées aux hôpitaux ;
  8. Construire un socle de financement hospitalier stable et un système d’enveloppe forfaitaire adapté aux parcours des malades chroniques ; et développer les activités de l’hôpital « hors les murs » pour fluidifier les parcours patients.

Le GROUPE SOS appelle, dans ce plaidoyer, à des réformes ambitieuses, permettant de construire un système réactif et capable de s’adapter à l’évolution de l’environnement sanitaire ; capable aussi de proposer des programmes de prévention et de pédagogie en santé à même de mieux informer et protéger notre population.

Le GROUPE SOS est la première entreprise sociale en Europe.

Depuis 35 ans, le GROUPE SOS a diversifié ses activités pour répondre aux évolutions de la société et aux besoins des populations. Il intervient dans les domaines de la santé, des solidarités, de la transition écologique… dans plus de 550 établissements, organisations et associations.

Le GROUPE SOS Santé est l’un des principaux acteurs de la santé privée non-lucrative, et l’un des premiers gestionnaires d’hôpitaux associatif de France. Avec 9 hôpitaux et 1 450 lits, le GROUPE SOS Santé contribue à maintenir des services de soins utiles à la population sur des territoires menacés par le phénomène de désertification médicale (Lorraine notamment).

D’autre part, les secteurs Solidarités du GROUPE SOS (235 établissements & services sociaux et médico-sociaux) et Seniors (69 EHPAD) ont développé une expertise dans la gestion et l’accès aux soins de qualité pour tous, quels que soit les revenus des bénéficiaires.

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment