Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi que le congé paternité allait doubler en durée, pour passer à un mois, à partir de juillet 2021. Il comprendra sept jours obligatoires.

Illustration de l'article Congé paternité : il passera à 28 jours en juillet 2021

Près de 20 ans après sa création (en 2002), le congé paternité prend une nouvelle dimension. À partir de juillet 2021, il passera de 14 jours (11 jours, plus 3 jours de congés de naissance financés par l'employeur) à 28 jours

L'annonce a été faite aujourd'hui par Emmanuel Macron, en déplacement dans une PMI de l'Essonne.

Pour la France, c'est une avancée, qui la rapproche des mesures déjà prises par l'Espagne et les pays nordiques.

Sept jours obligatoires seront compris dans ce congé paternité d'un mois. 

Le congé paternité ouvert quel que soit le contrat de travail

Pour rappel : le congé de paternité et d'accueil de l'enfant est ouvert à tout salarié, quelle que soit son ancienneté ou la nature de son contrat de travail (CDI, CDD, temps partiel, intérimaire, saisonnier...). La personne qui bénéficie de ce congé paternité peut être :

  • Le père de l'enfant, quelle que soit sa situation familiale : mariage, pacte civil de solidarité (Pacs), union libre, divorce ou séparation ;
  • Une autre personne avec qui la mère est marié(e) ou pacsé(e), ou qui vit maritalement avec elle (dès lors qu'il ou elle peut produire la ou les pièces justificatives dont la liste est fixée par arrêté).

Sept pères sur dix ont actuellement recours au congé paternité. Quant au congé parental actuel long (deux ans), indemnisé au tiers d'un SMIC seulement, ce sont essentiellement les mères, à 98 %, qui le prennent à taux plein.

 L'importance du lien entre le père et le bébé selon Boris Cyrulnik

Interviewé sur France Inter ce mercredi 23 septembre, le neuropsychiatre Boris Cyrulnik, qui a remis en début de mois au gouvernement un rapport sur les 1000 premiers jours, se félicite de ces quelques semaines supplémentaires (même si, de son côté, il préconisait un congé de neuf semaines). Selon lui, elles permettront de développer un lien entre le père et le bébé. « Dans les premières semaines, le bébé se développe tellement vite et intensément que quelques semaines suffisent pour tisser les premiers nœuds du lien qui mettent à l'aise le père, la mère et le bébé », souligne-t-il.

Un attachement qui participe, de même que celui de la mère, au bon développement neurologique et psychologique de l'enfant. Mais, souligne le neuropsychiatre, en matière d'application de ces théories, la France accuse beaucoup de retard par rapport aux pays anglo-saxons d'Europe du Nord. 

Le congé paternité financé par la Sécurité sociale

Cet allongement du congé de paternité sera financé par la Sécurité sociale. Il devrait coûter plus de 500 millions d'euros par an. Les trois jours du congé de naissance resteront à la charge de l'employeur. La mesure doit être inscrite dans le projet de loi de financement de la Sécurité sociale 2021.

Pour les personnes recherchant un mode de garde pour leur bébé, Aladom.fr, le site référent pour les petites annonces de l'aide à la personne, permet de trouver une garde d'enfants dans toute la France. 

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment