Adhap Services forme ses intervenants ...

L’institut de formation du réseau Adhap Services a mis en place un parcours de formation spécifique à la prise en charge de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées. Ainsi, dans chaque centre engagé, un référent « Alzheimer », formé par l’Institut Adhap, dispense aux intervenants une formation spécialisée leur permettant d’acquérir les connaissances et le savoir-être nécessaires à l’accompagnement des malades :

  • reconnaître les troubles associés à la maladie
  • comprendre les comportements du malade
  • connaître l’attitude à adopter face à lui et à ses proches
  • animer des activités spécifiques… 

L’équipe Adhap Services est donc en mesure de proposer un programme d’exercices qui permet de stimuler la personne pour :

  • retarder la progression de la maladie
  • la divertir
  • favoriser ses relations aux autres
  • lui permettre de vivre chez elle le plus longtemps possible dans des conditions optimales de sécurité, entouré de sa famille

Le format des ateliers organisés, leur thème, leur fréquence et leur intensité sont définis en fonction des capacités, des goûts et des habitudes du malade. Les intervenants Adhap Services appliquent en priorité les programmes préconisés par l’équipe médicale du malade et interviennent en complémentarité de centres de jour, structures spécialisées...

... sensibilise le grand public à la perte d’autonomie …

Adhap Services a mis en place une opération de sensibilisation unique en son genre : « Testez-vous à 80 ans ». 

L’Institut Adhap, organisme de formation créé en 2008, sensibilise ses intervenants à la prise en charge des personnes fragilisées grâce à la combinaison de vieillissement pour leur permettre de « se glisser dans la peau » d’une personne âgée.

Résultat : un vrai changement de regard sur leur métier, sur leur rapport avec les personnes qu’ils accompagnent, plus d’empathie, de patience et de vigilance. Les centres Adhap Services proposaient également cette expérience aux professionnels de santé avec lesquels ils travaillent au quotidien afin de les aider à mieux appréhender la perte d’autonomie dans le cadre de leurs métiers.

Le réseau proposait à chacun de ressentir ce que vit une personne âgée ou handicapée le 1er octobre dernier, journée nationale des personnes âgées. Vous pouviez alors grâce à cette combinaison de vieillissement (composée de plusieurs éléments qui se mettent par-dessus les vêtements) vous retrouver en moins de 5 mn « dans la peau » d’un octogénaire, avec ses limites, ses fragilités, ses incapacités… Une prise de conscience qui fait « voler en éclat » tous les a priori et bouleverse le regard des valides sur la dépendance liée à l’âge. 

… et soutient les aidants familiaux

Depuis plus de 20 ans, le réseau Adhap Services accompagne des personnes fragilisées et leurs proches aidants. En 2017, Adhap Services a mené une enquête en partenariat avec l’IFOP afin d’interroger les Français sur la place des aidants familiaux dans la société. Il en est ressorti que : 

  • 82% des Français sont inquiets à l’idée de devenir aidant
  • plus d’1 Français sur 2 pense n’être « probablement » ou « certainement »  pas capable de remplir une mission d’aidant familial
  • 88%  des Français estiment nécessaire la création d’un statut officiel pour les aidants familiaux.

Le rôle des intervenants d’Adhap services est donc aussi axé sur le bien-être des 11 millions d’hommes et de femmes qui aident leur proche dépendant dans tous les actes de la vie, parfois 24h/24. Ils sont pour cela à leur écoute et les aident lors des visites à domicile :

  • à mieux comprendre la maladie
  • à adapter leur comportement
  • à maintenir la qualité des relations avec leur proche dépendant… 

Le recueil Faire face à la dépendance d’un proche est également disponible gratuitement sur simple demande auprès du service presse, dans les centres Adhap Services et sur le site internet du réseau. 

Cette aide de professionnels a pour objectif de permettre au conjoint ou aux enfants de s’accorder des moments de répit pour éviter l’épuisement physique et/ou psychologique, de conserver une vie sociale et de continuer à exercer une activité professionnelle.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment