Perte d'autonomie 

Il ressort de l'étude de l'Ifop que la perte d'autonomie apparaît comme une conséquence du vieillissement pour laquelle le recours à des prestations de services est anticipé par 67% des personnes âgées de 50 ans et plus (60% pour elles-mêmes et 53% pour l'un de leurs proches). 

Le souhait d'information quant aux services pouvant être proposés est particulièrement fort, et s'oriente avec des services couplant des interventions humaines et des services connectés (46%). 

En ce qui concerne le financement de ces services, les personnes interrogées considèrent en majorité (56%) que leur financement est à la charge de la personne dépendante elle-même ou à la famille quand une personne sur cinq (19%) estime pouvoir bénéficier d'une aide publique pour ces services.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment