Un salon de coiffure dans les EHPAD

A l'occasion de la Journée mondiale des mobilités et de l'accessibilité du 30 avril 2015, un nouveau concept de salon de coiffure, adapté aux personnes à mobilité réduite (PMR), vient d'être lancé par la profession, représentée par les Institutions de la Coiffure. Ces salons seront implantés au sein des EHPAD (Etablissements d'Hébergement pour les Personnes Agées et Dépendantes).

L'organisation et l'agencement du salon de coiffure ont été entièrement repensés pour déplacer les opérations de coiffage autour du client et assurer la santé et la sécurité au travail du coiffeur. Une attention particulière à été portée à l'ergonomie des postes de travail et les matériaux et les équipements ont été choisis en fonction des différentes contraintes liées à l'âge des résidents.

Alternative aux coiffeurs à domicile qui peuvent se déplacer dans les maisons de retraite, ce concept de salon de coiffure, axé sur le développement durable, est encouragé par les pouvoirs publics (Assurance Maladie des Risques Professionnels, ADEME), AG2R LA MONDIALE dans le cadre de sa démarche globale de responsabilité sociétale, ainsi que la Mutuelle du Bien vieillir, acteur majeur dans la gestion et la construction d'établissements médico-sociaux pour les personnes âgées.

Les institutions de la coiffure

Les Institutions de la Coiffure, membres du groupe AG2R LA MONDIALE, sont le premier acteur de la protection sociale de ce secteur. Nées de la volonté commune des salariés et des employeurs de la profession, elles sont en charge de la prévoyance, la santé et la retraite complémentaire des salariés de la coiffure. En continuité de ses actions et fidèles à ses valeurs, les Institutions de la Coiffure, à la demande des partenaires sociaux, mettent en place diverses campagnes de prévention afin d'inciter à agir en éco-citoyen et à prendre en compte les problématiques économiques, sociales et environnementales liées au développement durable, au travail comme au quotidien.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment