L'auto-entrepreneuriat créerait "une distorsion de la concurrence"

La naissance du statut d'auto-entrepreneur avait suscité une levée de boucliers chez les artisans et les commerçants qui craignaient le développement d'une concurrence illégale. Leur mécontentement à l'égard de ce statut créé en 2008 et « destiné à faciliter la création d'une activité entrepreneuriale. » pour reprendre la définition de Wikipedia. 

Le président de l'Union professionnelle artisanale (UPA) récemment en poste réclame à nouveau une réforme de l'autoentrepreneuriat. A l'origine de cette volonté, une dégradation de l'activité dans le commerce de proximité et l'artisanat. 

Les temps sont durs, il faut donc se serrer les coudes et former les rangs

Ce n'est un secret pour personne et c'est valable pour tout le monde, la conjoncture est mauvaise. Sur l'année 2012, l'UPA annonce une baisse du chiffre d'affaires de 1% en moyenne, un chiffre qui a plongé de 2% au quatrième trimestre et le moral n'est pas au beau fixe pour le début de l'année 2013. 

Les entreprises artisanales et les commerces sont au nombre de 1,2 million et 37% des patrons de ces entreprises font des prévisions pessimistes contre 9% qui voient leur activité prospérer au cours du premier trimestre. 

Défendre commerçants et artisans face aux auto-entrepreneurs

Certes, la récession est là ou presque, mais pour noircir le tableau, vient s'y ajouter l'augmentation annoncée de la TVA qui passera de 7% à 10% au premier janvier 2014, ce qui inquiète encore plus l'UPA et le régime des auto-entrepreneurs, toujours accusé d'introduire « une distorsion de la concurrence. » 

Sur le site des Echos, on apprend que le vice-président de l'UPA a dénoncé l'attitude qui veut que « la priorité consiste à exclure les activités de l'artisanat et du commerce de proximité au bénéfice du régime de l'auto-entrepreneur ». Jusqu'à présent, l'UPA avait souhaité la limitation à un an du bénéfice de ce régime. Le ton semble se durcir...

Commentaires

Bonjour, Perso je ne suis pas d'accord avec ce status. Bien au contraire. C'est la porte ouverte à tout ... Soit, ce status a été crée injustement pour baisser le taux de chômage et récupérer un peu de black mais à quel prix ... La moitié des AE ne génèrent pas de CA : normal ils bossent au black et si il y a contrôle, ils disent : je fais ma facture fin du mois .. trop simple ... Les charges : j'en entends se plaindre : oui ça passe de 20 à 24% c'est pas normal .. AH !!! perso je paye env 65% de charges (et j'ai pas de chômage en tant que gérant .. ps : on est pas tous patron comme chez total à 20000E/35H par mois ..).. idem pour mes employés .. certains autres de mes employés je paye 95% et 110% de charges (artistes) ... Les Ae sont à 5% 1ere année et 20 après ... Heuu expliquez moi la concurrence et l'équitabilité sociale ... ah oui il n'y a pas les 20/25% du chômage ... manquerait plus que ça .. et moi je n'ai pas le choix de les payer ou pas .. suis obligé .. donc quasi CONCURRENCE DÉLOYALE totale dans notre propre éco ... Et ce n'est pas avec 20% que l'on va faire tourner la France, la sécu et la retraite ... Je fais un bémol : je suis d'accord pour une AE contrôlée et ce pendant 2 ou 3 ans et comme il l'était obligatoire au début en // avec un travail principal (il ne faut pas oublier le pourquoi de sa création de base et non la dérive). Si c'est pour créer un emploi : ok en travail principal toujours contrôlé pendant 1 ou 2 ans ... Après terminé ... et pas de récréation derrière ds un autre secteur .. (disons pas possible pendant 5ans par exemple et 3x au total)... Pour ce qui est de la franchise de TVA les gens disent : pas grave vs ne la déboursez pas: il n'y a pas que des clients entreprises (les pigeons de la tva) : les particuliers, les mairies, les assocs ... ils ne la recup pas et n'en veulent pas ... Donc oui soit elle est réformée et réutilisée comme à sa création et bien bornée, soit elle est à supprimer !!
Bonjour , voila j'ai été auto entreprise j'ai un c.a.p et 20 ans d'experience dans le btp et j'ai vu beaucoup auto entreprise sans experience qui font tout qui on pas d'assurance décennal et qui magouille un maximum meme au stage d'une semaine pour etre artisan j'ai croissé des auto entreprise qui savait tout et qui est multiservice maçon peintre electricien plombier etc... et qui voulait m'apprendre mon metier xd en gros des grandes gueules qui arnaques les clients avec du matos pas garanties .je suis pour qu'ils gardent les auto entreprise mais qui controle diplome ou experience et assurance decennal. surtout dans le btpc car c'est les clients qui se font avoir...
Pour répondre a ceci étant un autoentrepreneur menuisier en normandie depuis 2009 et ayant du travail depuis en constante augmentation ! Si concurrence il y a est que certains artisans pendant les temps ou tout allé bien ne se privées pas pour faire des tarifs trop élevés .... Mais la crise ayant frappée depuis plusieurs années et avec un gouvernement actuel pas favorable a celle-ci, les clients potentiels revois a la baisse leur budget travaux et limite préfère le faire eux même !!! Pour moi la concurrence dite déloyale ne vient pas des autos mais plutôt des grandes enseignes que je ne citerai pas, ils offres la possibilité de poser soit même facilement avec des produits de plus en plus faciles a poser et ils vont même proposer des formations pour quelques euros .... Alors moi aussi je subis cela ... et pourtant mais tarifs sont moins chères qu'un artisan , pas pour le concurencer mais plutôt pour être sur de travailler et faire vivre ma famille ... Amis artisan revoyez vos tarifs et vous verrez les clients potentiels reviendront vers vous !!! Pour taire certain détracteur j'ai ma décennal et autres assurances depuis que je suis en activité , et pour le moment vu la conjoncture je ne souhaite pas passer a un autre statut et je trouve que le fais de payer des charges uniquement sur ce que vous facturez me parait une très bonne solution .... Alors battez vous pour ça et vous verrez que vous en serez mieux ;) Un auto heureux (mais pour combien de temps) .....