Une étude de grande ampleur

Un projet trop ambitieux ? Pas sûr. Le projet Elfe, pour "étude longitudinale française depuis l'enfance", est préparé depuis 2006. Pluridisciplinaire, il est porté par de grands organismes, l'institut national d'études démographiques (INED) et l'institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), assistés par :

  • les caisses d'allocations familiales (CAF) ;
  • l'établissement français du sang (EFS) ;
  • l'institut de veille sanitaire (INVS),
  • l'institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) ;
  • le ministère l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative ;
  • le ministère du travail, de l'emploi et de la santé ;
  • et le ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement.

Une étude de longue haleine puisqu'elle porte sur 20 ans. Ainsi, une soixantaine d'équipes de recherches vont suivre régulièrement 20000 enfants au total, de leur premiers jours à leur 20ème anniversaire.

Une étude pour comprendre le développement

Si tant de moyens sont déployés c'est que le sujet est dense. Famille, situation économique, situation sociale, santé, tous les facteurs sont étudiées, épluchées analysées. À la fin, les différents experts espèrent  pouvoir répondre à de nombreuses questions sur " les comportements alimentaires, les inégalités sociales de santé, l'exposition à divers polluants de l'environnement ou encore l'exposition aux médias et aux nouvelles technologies". Ils espèrent ainsi "mieux comprendre comment l'environnement affecte, de la période intra-utérine à l'adolescence, le développement, la santé, la socialisation et le parcours scolaire des enfants".

Un suivi régulier

Basé sur des examens et entretiens plus ou moins réguliers, l'étude va se dérouler en plusieurs actes.

La sélection

Quatre périodes ont été choisies pour l'étude : début avril ; fin juin/début juillet ;fin septembre/début octobre ; et mi-décembre. Les enfants nés durant ces périodes dans les 334 maternités choisies sont susceptibles de participer au projet, avec l'autorisation des parents bien entendu.

Après l'accouchement

Une fois les enfants sélectionnés, des entretiens seront réalisés :

  • avec la mère dans les jour suivants l'accouchement ;
  • par téléphone avec les deux parents dans les huit semaines suivant l'accouchement.

Des entretiens annuels

Après ces 2 premiers entretiens, et jusqu'aux 4 ans de l'enfant une entretien téléphonique est établi tous les ans. Ces contacts sont ensuite plus espacés. À l'adolescence de l'enfant, des entretiens physiques sont prévus, avec les parents, mais également les enfants.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment