Testée à Roanne (Loire), l'expérience permet aux parents usagers du TER de laisser en toute quiétude leurs enfants pendant les heures de travail.

Illustration de l'article La SNCF se mue en halte-garderie

Voilà le voeu des Roannais, exaucé. Eux qui depuis plusieurs années, pressaient leur mairie de mettre en route le projet, peuvent désormais solliciter la crèche privée installée - sur proposition de la SNCF - dans une partie de la gare. Une dizaine de demandes a déjà été effectuée.

Une idée qui peut faire des petits

Avec un espace de 150 m² mis à disposition des enfants, âgés de 4 semaines à 4 ans, l'entreprise ferroviaire souhaite ainsi dynamiser la station roannaise. Ouverte de 6 h 45 à 19 h, la crèche peut accueillir jusqu'à 10 bambins. L'idéal en somme, pour les travailleurs de la région ne sachant où placer leur descendance.

Si pour l'instant, la priorité est donc accordée aux abonnés des TER allant travailler à Lyon ou à Saint-Étienne, cette initiative d'un nouveau genre pourrait très rapidement intéresser un certain nombre de parents concernés par les transports en Île-de-France (voire davantage).

Découvrir les offres pour les pros
Aladom

Professionnels du secteur

VISIBILITÉ, RÉFÉRENCEMENT, RECRUTEMENT,
DÉVELOPPEMENT CLIENTÈLE

découvrir les offres pour les pros
Commentaires
Il n'y a pas de commentaires pour le moment