De nombreuses personnes se demandaient si les aides fiscales (réduction et crédit d'impôts pour les sommes dépensées dans les services à la personne) et les aides sociales (exonération de certaines charges pour les organismes de services à la personne) allaient être conservées.

Michèle DEBONNEUIL, inspecteur général des finances, a transmis son document d'orientation sur « les services à la personne : bilan et perspectives » qui lui avait été demandé par Christinne LAGARDE, ministre de l'Économie, de l'industrie et de l'emploi.

Le rapport de Michèle Debonneuil, inspectrices générale des Finances, préconise de continuer à distribuer les aides fiscalo-sociales accordées à tous les Français pour leur permettre de payer des services à la personne, comme le ménage, la garde d'enfant ou l'aide aux personnes âgées.

Les aides aux services à la personne s'élevaient "en 2007 à 4,6 milliards d'euros et augmentent chaque année, de 11%, par exemple en 2007" indique le rapport.

Vous pouvez retrouver le rapport sur le bilan et les perspectives des services à la personne sur le site du ministère de l'économie de l'industrie et de l'emploi.

Source : L'actualité économique de Cbanque

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment