Illustration de l'article Où et comment apprendre la langue des signes ?

Où et comment apprendre la langue des signes ?

Publiée le 19 juillet 2013 16:05
Même si le langage des signes a toujours existé, il n'a été institutionnalisé qu'en 1771, par Charles-Michel de l'Épée, dit L'Abbé de l'Épée. Aujourd'hui les possibilités d'apprentissage de cette langue sont nombreuses et s'adressent à tout type de public

A l'époque l'Abbé ne comprend pas que le langage des signes est une langue à part entière, et c'est une erreur que beaucoup de gens font encore aujourd'hui. Contrairement aux idées reçues la langue des signes n'est pas internationale et présente un système complexe de conjugaison et de grammaire qui remplit les mêmes fonctions que le langage parlé, avec ses proverbes, ses expressions et même ses patois. Rien qu'en France on compte 4 millions de sourds et malentendants. C'est donc toute une culture qui se cache derrière ce langage autant gestuel que visuel, et les manières de l'apprendre sont nombreuses.

Les deux premières choses qui sont demandées pour débuter l'apprentissage sont d'avoir une connaissance parfaite de la langue française et une solide culture générale.

Par où commencer l'apprentissage de langue des signes française ?

L'Académie de la Langue des Signes Française, située à Paris dans le 19 ème arrondissement, est l'un des organisme qui dispense des cours pour tout type de public : parents d'enfants sourds, étudiants, professionnels, ou tout simplement curieux. L'enseignement est dispensé par des formateurs professionnels sourds et suit le même programme depuis trente ans, ce qui atteste de son efficacité. La communication non verbal commence dès le départ et est approfondie au fur et à mesure des modules. Le travail personnel s'effectue via des supports papiers. Cela n'a rien à voir avec l'apprentissage d'une langue étrangère orale.

L'école « Visuel Langue des Signes » propose des centres de formation partout en France. Elle dispense des cours pour tous les niveaux, et des formations différentes sont proposées selon les objectifs. On trouve ainsi, selon les régions : des stages intensifs à 30h par semaine, des stages semi-intensifs à 15h par semaine ou plus simplement des cours du soir et des groupes de discussion à 2h par semaine.  

Lingueo.com est un site internet d'apprentissage de langues qui met en relation des étudiants et professeurs du monde entier. Grâce à la visioconférence, l'apprentissage de la langue des signes est aussi possible par voie virtuelle. Plusieurs formules sont possibles :

  • 6 cours pour le loisir à 89 euros environ 
  • 20 cours d'initiation ou de remise à niveau pour 290 euros 
  • 50 cours à suivre sur un an à son propre rythme pour 649 euros 
  • 1 an de préparation intensive pour 1200 euros.

Il est également possible de trouver des professeurs particuliers de LSF. Les cours sont alors dispensés à son domicile, au domicile de l'apprenant ou en ligne. Ceci dit, cette forme d'enseignement s'adresse plus aux personnes qui souhaitent apprendre ce langage par loisir. Comme les livres et DVD d'apprentissage de langue des signes, il est nécessaire d'avoir un suivit pédagogique pour une bonne acquisition. 

Quelques universités comme celle de Rouen permettent de commencer à étudier la langue des signes sans pour autant qu'il y ait une finalité professionnelle. Mais passer par la fac n'est pas accessible à tous puisqu'il faut être déjà inscrit dans une licence, parcours « science de langage » en règle générale.

Les centres de formation proposent eux aussi des cours du soir et des stages pour apprendre la langue des signes, même s'ils sont plutôt destinés à des formations professionnelles. L'école « Visuel Langue des Signes » par exemple offre une formation individuelle est de 720 euros, et une formation continue représente 1440 euros. La formation peut être partiellement ou entièrement prise en charge par le Conseil régional, l'entreprise ou autres, selon la situation de la personne. 

Pour plus d'information sur la formation à la langue des signes

Pour plus d'information à l'usage des personnes sourdes et malentendantes 

Spécialisation en LSF

La langue des signes à l'université

En règle générale la spécialisation en langue des signes française se fait avec un niveau minimum de Bac +2 ou après la licence (quelque soit le domaine). Les personnes souhaitant participer à cette formation doivent bien sûr avoir une parfaite maîtrise de la langue des signes françaises, c'est pourquoi une préparation préalable est nécessaire.

A titre d'exemple, à l'université de Paris 8, il est possible d'acquérir un Diplôme de Premier Cycle d'Université ( DPCU) spécialisation d'Enseignement de la Langue des Signes Française, en obtenant la moyenne aux trois épreuves de fin d'année : 

  • la présentation d'un mémoire de linguistique et d'un mémoire pédagogique qui devront être présentés à un jury. 
  • les épreuves pratiques d'enseignement qui seront testées face à une classe.

Huit cours sont dispensés au cours de l'année universitaire :

  • Introduction à la linguistique 
  • Linguistique appliquée à la Langue des Signes Française 
  • Pédagogie de l'enseignement d'une langue étrangère 
  • Pédagogie générale et psychopédagogie 
  • Objectifs et progressions pédagogiques appliqués à l'enseignement de la langue des signes française 
  • Techniques d'enseignement des langues des signes 
  • Techniques d'enseignement de la langue des signes française 
  • Le monde des Sourds : langue, culture, identité

Ce DPCU permet d'acquérir une double formation, les bases de la pédagogie universitaire d'une part ( car l'enseignement est un métier à part entière), et la spécialisation en enseignement de la LSF pour adultes entendants.

5 universités proposent également des enseignements de la langue des signes françaises dans plusieurs filières : 

  • L'université de Rouen dans sa licence sciences du langage contient une option ou une spécialisation LSF. 
  • L'université de Lille 3 dispose aussi d'une option LSF en licence mais qui peut ici se poursuivre jusqu'en master 
  • L'université Paris 8 propose tout un cursus autour de la LSF inclut dans le parcours « sciences du langage », pouvant aller jusqu'au doctorat. 
  • L'université d'Aix-en-Provence dispense aussi des cours de LSF au cours des 5 et 6 ème semestres d'une licence professionnelle, ainsi qu'un stage de 12 semaines. 
  • L'université de Grenoble délivre un diplôme d'université « Langue des Signes Française » qui apporte un niveau de compétence B2.

 

Professionnalisation en LSF par le centre de formation

 

Cette voie concerne surtout les professionnels qui désirent ajouter une corde à leur arc ou se réorienter. Il y a cependant les mêmes contraintes que pour un étudiant : l'obtention préalable d'un BAC + 2. Toute personne avec un minimum de trois ans d'expérience professionnelle peut faire une VAE, quelque soit son âge, son niveau d'étude, sa nationalité ou son statut. 

La spécialisation en LSF s'acquière ensuite en centre de formation spécialisé. En général ces centres accueillent des enfants et jeunes adultes sourds et les accompagnent, eux et leurs familles, dans la construction d'un projet personnel (communication, éducation, socialisation) et professionnel.

Une fois la Langue des Signes Françaises parfaitement maîtrisée

Des formations vont encore plus loin dans l'enseignement pour ceux qui souhaiteraient devenir interprète par exemple. On peut commencer par une courte préparation, ou entrer directement dans la formation proposée par les 4 universités françaises suivantes :

  • Université Paris 8 : à partir du master on trouve la spécialisation « Interprétariat en Langue des signes Française » en partenariat avec SERAC-interprétation.
  •  Université Paris 3 « ESIT » : l'école Supérieur d'Interprètes et de Traduction de Paris 3 forme les élèves au métier d'interprète en LSF en deux ans avec stage obligatoire. Le parcours peut se poursuivre, par un doctorat.  
  • Université de Toulouse Le Mirail : forme des spécialistes de la traduction au Centre de Traduction et Médiation Linguistique (CeTIM) en trois ans. 
  • Université Lille 3 : après la Licence, les étudiants peuvent intégrer le master d' « interprète français – LSF » qui travaille en partenariat avec SERAC-Formation.

 

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment

Plus de 100.000 annonces disponibles

Aladom.fr propose des actualités, un forum, un annuaire où vous trouverez de nombreuses formations, sites web ou adresses d'organismes essentiels tels que la CPAM, le Pôle Emploi, la CAF, l'AFPA etc...