En 2007, l'Opcalia avait mis en oeuvre trois modules de deux jours de formation (repassage et entretien du linge, sécurité au domicile du client et garde d'enfant) pour 3000 salariés des entreprises membres de la Fédération des entreprises de service à la personne (FESP). En 2008, ce sont 8000 salariés qui vont avoir accès à 23 modules de formation selon l'objectif chiffré prévu par l'accord cadre signé le 10 juillet par la fédération, Opcalia et l'Iserpe un institut de formation spécialisé dans les services à la personne. Jacques Manardo, président de la FESP a prédit que l'objectif serait certainement dépassé et qu'il fallait plutôt compter 10000 bénéficiaires.

Les 23 modules n'excédant pas 2 jours sont répartis en trois domaines : les formations transversales (savoir être, recrutement et tutorat, management et communication, sauveteur de secourisme du travail, suivi qualité clients, gestes et postures. Pour Jacques Manardo « Les règles de comportement des intervenants chez le client sont transversales à tout type d'intervention, que ce soit le ménage, la garde d'enfant. La dimension métier relève de l'entreprise. » Autre domaine : les formations métiers pour développer les compétences techniques des intervenants (organisation du ménage, entretien des matériaux nouveaux et nobles, sortie de crèche et d'école, etc). Enfin, des formations spécifiques (apprentissage du Français, coiffure à domicile, management de proximité ou de structures, relation au particulier.

Ces modules seront disponibles dans 60 villes de France. Vous pouvez trouver la liste des formations et des contacts dans ce document.

La FESP incitera ses adhérents à verser leur cotisation formation à Opcalia et pour les inviter à faire partir leurs salariés en formation, l'OPCA restituera 4 euros de l'heure aux entreprises en remboursement des salaires pour les actions de formation financées sur les périodes de professionnalisation. Pour les formations prises sur le plan, l'accord prévoit que des dérogations seront possibles pour répondre aux besoins de formation au cas par cas (modules qui ne seraient pas inscrits au plan de formation 2008).

L'accord prévoit également une étude prospective sur le secteur en ce qui concerne son développement, l'évolution des métiers et des qualifications et l'identification des besoins de formation à court et moyen terme. D'autre part, une étude de conception de quatre référentiels de compétences et de formation sera réalisée à partir de l'expérimentation en cours et à venir dans différentes régions. Une commission observatoire de la FESP pilotera ces études et le plan formation 2008 sera piloté par un comité réunissant des représentants des trois signataires.

Source : Le quotidien de la formation.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment