Lu sur Maville.com :

"Ce vendredi et samedi, organismes et associations montrent à Brest le dynamisme du secteur des services à la personne qui a doublé l'offre en un an dans le Finistère.

Les services à la personne s'adressent aux gens âgées ou handicapées aussi bien qu'aux parents qui travaillent et qui doivent faire garder leurs enfants... Un secteur pourvoyeur d'emplois, où chacun peut trouver un métier, tant les personnes sans qualifications que les titulaires d'un master. Les avantages fiscaux attachés aux services à la personne par la loi Borloo de juillet 2005 constituent un attrait supplémentaire, pour l'utilisateur ou le travailleur.

Philippe Manac'h d'ICO, société organisatrice de ces deux jours de présentation, est conscient que « l'offre, aussi pléthorique soit-elle, ne fait pas l'objet de suffisamment de demandes. Il y a un manque de visibilité, bon nombre de personnes ne savent pas à qui s'adresser. »

Autre aspect qui fâche le public, les tarifs. «Beaucoup de personnes ont le sentiment qu'ils sont trop élevés pour quelque chose que l'on a l'habitude de faire soit même. Il ne faut pas oublier qu'il s'agit d'un service professionnel, effectué par des travailleurs agréés.»

Philippe Manac'h est persuadé que le secteur n'a pas fini d'attirer de nouveaux clients : « Le confort de vie est primordial aujourd'hui. Les personnes qui ont eu recours à ces services ne font pas marche arrière. »

Ce vendredi 11 et samedi 12, on pourra s'informer sur les avantages fiscaux, l'utilisation et les intérêts des chèques emploi service universels, mais également trouver une solution adaptée à un besoin spécifique. Pour ce faire, une vingtaine d'exposants seront disponibles.

Un pôle forum permettra de s'arrêter sur plusieurs points importants : fonctionnement du CESU, qualification des salariés, comment bénéficier des réductions d'impôts... Enfin pour les visiteurs désireux de travailler dans les services à la personne un pôle information métier leur sera ouvert.

Au Quartz, à Brest, ce vendredi 11 et samedi 12 janvier de 10 h à 19 h. Entrée gratuite."

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment