Être assistante maternelle est un véritable métier, et comme tout métier il ne s'acquière pas en un jour et demande de remplir certaines conditions et de passer quelques examens. La demande d'agrément est la première étape vers l'acquisition du statut d'assistante maternelle.

Pourquoi devenir assistante maternelle ?

Que ce soit une vocation ou une reconversion, sachez que le métier d'assistante maternelle s'est beaucoup professionnalisé. Il est régi par une Convention collective. Ce métier exige une véritable motivation et une grande organisation. Avant d'accueillir les enfants chez soi, il faut suivre la procédure et obtenir un agrément. Celui-ci permet de se faire embaucher par des parents ou une crèche familiale.

S'informer sur le métier d'assistante maternelle

Avant de faire la demande d'agrément et d'entamer toutes les démarches administratives, il est fortement conseillé de bien se renseigner sur le métier d'assistante maternelle. Il ne s'agit pas d'une chose à prendre à la légère car ce métier demande beaucoup de patience, de douceur, mais aussi de responsabilité et d'engagement. Il est donc recommandé de se rendre à la réunion d'information organisée par les centres de la Protection Maternelle Infantile (PMI). Pour cela il suffit d'aller au centre le plus proche et de demander un rendez-vous pour la prochaine réunion.

Lors de cette réunion il s'agit de présenter le métier d'assistante maternelle et de répondre à certaines questions essentielles :

  • Quels sont les pré-requis pour devenir assistante maternelle ? 
  • Quels sont les engagements et responsabilités, ainsi que les contraintes et exigences du métier ? 
  • Quels sont les droits sociaux des assistantes maternelles ? 
  • Quels sont les besoins de l'enfant ? 
  • Quelle relation avoir avec les parents ?

Cette réunion est purement informative et n'engage à rien. Si à la fin de celle-ci le métier d'assistante maternelle vous plaît toujours autant, un formulaire de demande d'agrément vous sera remis. Il peut aussi être retiré sur internet pour celles et ceux qui auraient besoin de prendre leur temps.

Les démarches pour devenir assistante maternelle

Le dossier de demande d'agrément

Rien de très compliqué dans le dossier en question. Il faut remplir soigneusement le formulaire de demande d'agrément et joindre au dossier un certificat médical qui atteste de votre bon état de santé et le bulletin de casier judiciaire n°3 de chaque personne majeur vivant au domicile du candidat (ce dernier compris bien sûr). 

Le dossier doit être ensuite envoyé en recommandé ou déposé en main propre avec récépissé au Président du Conseil Général ou au centre de la PMI de votre département de résidence.

Se préparer à la visite d'évaluation et aux entretiens

Une fois le dossier reçus et examiné, la PMI viendra à votre domicile lors d'un (ou plusieurs) rendez-vous préalablement établi pour une visite d'évaluation. Lors de cette visite, une infirmière puéricultrice de la PMI et/ou une assistante sociale viendront s'assurer que le domicile qui accueillera les enfants est bien conforme aux règles sanitaires et de sécurité établies par le ministère du travail. 

Cela implique un logement :

  • Conforme aux règles élémentaires de salubrité, d'hygiène et de confort 
  • Qui offre un espace suffisant pour l'organisation de la futur assistante maternelle et le confort des enfants. Ainsi trois espaces sont à distinguer (sans pour autant qu'ils soient dans des pièces séparées) : repas, sommeille et jeux. Il est à noter que le degré d'exigence varie en fonction des centres de PMI.

Votre capacité à identifier les risques et potentielles causes d'accident va être testée, ainsi que les moyens pour les limiter. La future assistante maternelle doit obligatoirement posséder un téléphone, fixe ou portable, et avoir sous la main tous les numéros d'urgence.

Enfin, l'environnement en dehors du logement pèsera aussi dans la balance. La proximité d'un espace vert, un ascenseur ou un local à poussette sont fortement conseillés. Comme pour l'évaluation des risques, la capacité à organiser une sortie avec plusieurs enfants sera testée.

Les entretiens doivent mettre en avant votre capacité à assurer le bon développement physique et intellectuel des enfants. Cela implique une bonne maîtrise de la langue française, la facilité à communiquer avec l'enfant et les parents et de savoir faire face aux situations imprévues.

La réponse, positive ou négative, vous sera ensuite communiqué sous 3 mois. En cas de refus il est possible de faire une demande de recours auprès du Conseil général ou du tribunal administratif, mais il est conseillé de contacter les personnes qui sont venu faire la visite afin de comprendre vos erreurs.

La formation d'assistante maternelle

Après obtention de l'agrément, la future assistante maternelle doit respecter ses conditions et entamer les deux formations obligatoires pour commencer à exercer.

Valable 5 ans, celui-ci précise :

  • Le nombre et l'âge des enfants pouvant être accueillis
  • Les temps d'accueil autorisés (à la journée, temps partiel, après l'école)

La « formation au métier d'assistante maternelle » dans un premier temps, dure 120 heures et est composée de 4 thèmes déjà abordés lors de la réunion d'information : 

  • le statut de la profession 
  • L'identification des besoins de l'enfant 
  • La prévention des accidents domestiques 
  • La relation professionnelle avec les parents

Puis, un stage d'observation au sein d'une structure collective terminera la formation. Il faut impérativement valider les premiers modules de la formation pour avoir son titre ; et suivre une formation d'une journée qui revoit les gestes de premier secours pour commencer à exercer (si on veut aller plus loin, la formation de secouriste est très appréciée par les jurys et les parents). 

L'assistante maternelle a alors le droit d'exercer, mais elle devra respecter deux conditions pour pouvoir poursuivre.

Pendant les deux années suivantes, elle doit passer l'épreuve orale UP1 du CAP Petite Enfance, (même si l'obtention n'est pas obligatoire) et une formation de 60h doit être suivit dans laquelle il sera question de : 

  • la nutrition et l'alimentation 
  • la connaissance du corps humain 
  • les différentes maladies 
  • la qualité de vie dans le logement

Une fois tout cela fait, vous êtes et resterez une assistante maternelle, nounou pour les enfants et souvent sauveur pour les parents.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment