A quoi sert la prestation de compensation du handicap (PCH) ?

Elle aide à couvrir les besoins de la personne handicapée listés ci-dessous : 

  • aide humaine : embauche d'une aide à domicile...
  • aide technique : fauteuil roulant, télé assistance...
  • aides liées à l'aménagement du logement et du véhicule de la personne handicapée, ainsi qu'aux coûts de transport
  • aide exceptionnelle
  • aide spécifique
  • aide animalière : chien d'assistance...

C'est la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) qui établit le plan personnalisé des besoins de compensation de la personne handicapée.

Qui sont les bénéficiaires ?

Les personnes handicapées âgées entre 20 et 60 ans.

Exceptions pouvant prétendre à la PCH : les personnes âgées de 75 ans maximum dont le handicap est survenu avant l'âge de 60 ans ainsi que les enfants et adolescents handicapés répondant aux critères d'attributions de l'AEEH

Conditions d'attribution

Le bénéficiaire doit résider en France de manière stable et régulière.
Le handicap du demandeur doit engendrer de façon définitive ou pour durée prévisible d'au moins 1 an  :

  • soit une difficulté absolue pour réaliser au moins une activité essentielle (c'est-à-dire l'incapacité de réaliser une tâche)
  • soit une difficulté grave pour réaliser au moins 2 activités essentielles.

 Les activités considérés comme “essentielles” sont les suivantes : 

 

  • mobilité (déplacements à l'intérieur et à l'extérieur du logement) 
  • entretien personnel (toilette, habillage, alimentation) 
  • - communication : écoute, parole, utilisation des moyens de communication 
  • capacité générale à se repérer dans l'environnement et à protéger ses intérêts (se repérer dans le temps et l'espace) 

 

Plus de détails sur la PCH sur le site Service Public.fr

Démarche et procédure

La demande de la prestation compensation de handicap se fait auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). Son équipe pluridisciplinaire établit un plan personnalisé des besoins de compensation de la personne handicapée (hébergement, éducation, projet professionnel...)

Montant de la PCH

Les montants des prestations compensatoires du handicap varient en fonction des besoins de la personne handicapée. A chaque nature de dépense correspond un tarif. Ensuite, le taux de prise en charge de chaque tarif varie en fonction des ressources de la personne handicapée. 

“Les dépenses visées dans le plan personnalisé sont prises en charge à 100 % de leur tarif si les ressources annuelles de la personne handicapée sont inférieures ou égales à deux fois le montant de la majoration pour tierce personne(25 978,38 € depuis le 1er avril 2012). “ 
Détails des montants et des taux de prise en charge par revenus sur le site du Ministère des Affaires sociales et de la Santé 

Bon à savoir : la prestation de compensation du handicap est cumulable avec l'allocation aux adultes handicapés mais pas avec l'allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP) ni avec l'allocation personnalisée d'autonomie (APA).

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment