Si le diplôme n'est pas indispensable pour le pratiquer, le métier de toiletteur mobilise des connaissances tant techniques que théoriques. C'est un métier qui demande de véritables aptitudes notamment dans l'anatomie de l'animal et dans les techniques à exécuter. Il demande également une grande rapidité dans la réalisation des soins. C'est pourquoi il est judicieux de se former correctement.

Par la formation initiale

Pour les jeunes gens issus du système scolaire, il existe trois possibilités de formation :

  • Le contrat de professionnalisation qui s'acquiert sur 2 ans et se pratique à 3/4 temps en entreprise et le reste de la formation en centre. C'est un vrai contrat de travail en CDD qui donne droit à une rémunération (pourcentage du SMIC en fonction de l'âge et de l'ancienneté de l'élève). La formation est prise en charge par l'OPCA de l'entreprise. Cette formation débouche sur un diplôme, le BTC (Brevet de toiletteur canin) reconnu par la convention collective de la profession de toiletteur.
  • L'apprentissage chez un particulier est une voie envisageable et équivalente au contrat de professionnalisation mais les places sont moins nombreuses.
  • L'enseignement privé propose un temps d'étude entre 2 et 4 ans. Ces études sont souvent assez coûteuses et ne dispensent pas toujours une formation très rigoureuse. Il faut donc bien se renseigner.

Par la voie de formation pour adultes

  • Les centres de formation proposent des cours payants mais qui sont très souvent pris en charge par un organisme comme le pôle emploi. Par exemple les demandeurs d'emploi peuvent en faire la demande ou encore dans le cadre d'un CIF (Congé Individuel de Formation). La formation dure 1 207 heures dont 50 heures en entreprise. Les élèves doivent pouvoir s'exercer sur des modèles. La formation s'articule sur plusieurs apprentissages :
    • des toilettages pratiques ;
    • des techniques gestuelles spécifiques ;
    • des notions théoriques en biologie, cynotechnie, zoocosmétologie.
  • Certains salons dispensent une formation. Mais attention là aussi aux abus ! Trop souvent les stagiaires sont utilisés comme simple main d'oeuvre et ne se forme pas assez spécifiquement.

Ainsi pour devenir toiletteur pour animaux faut- il apprendre ce métier correctement afin de dispenser le plus habilement et correctement possible des soins aux bêtes et cela dans le plus grand respect.

 

 

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment