Certains parents, soucieux de trouver entre leurs principes éducatifs et la scolarité de leur enfant une certaine symbiose, se sont tournés vers des établissements dispensant d'une méthode singulière axée sur l'apprentissage de l'autonomie et la construction d'une identité propre.

"Aide moi à faire seul"

La méthode Montessori a été conçue par Maria Montessori, médecin et pédagogue de son état, au début des années 1900. Après avoir travaillé durant de longues années auprès des enfants, elle en déduit que l'enfant doit trouver par lui même les clefs de sa personnalité. Pour elle, l'enseignement doit reposer sur trois fondamentaux :

  • le respect du rythme de chaque enfant et de ses périodes dites "sensibles"
  • l'éveil à la vie sociale
  • l'apprentissage dans un cadre adapté à l'enfance.

L'éducateur, ou pédagogue, est là pour préparer une ambiance favorable grâce à un matériel adéquat tout en lui offrant sa plus grande confiance.

Plusieurs spécialistes de l'enfance ont rejoint la méthode du docteur Montessori comme Célestin Freinet ou encore Adolphe Ferrière. Ce dernier résume bien leur pédagogie commune : "on ne doit pas agir sur l'enfant mais inciter l'enfant à agir. Cela mérite d'être dit et redit. En dehors de cela, il n'y a pas d'école active."

Les fondamentaux de la pédagogie Montessori

On trouve aujourd'hui environ 4 500 écoles suivant la pédagogie Montessori de part le Monde. Elles accueillent des enfants entre 18 mois et 12 ans. Ce sont des études privées et payantes (environ 3 000€ pour une année).

Les enfants sont rassemblés dans une seule classe à plusieurs niveaux ce qui leur permet de s'intéresser à un large choix d'activités et d'évoluer à leur propre rythme.

La pédagogie insiste sur plusieurs axes :

  • l'épanouissement libre de la personnalité,
  • l'éveil à la prise de conscience, à la responsabilité et à la concentration,
  • le travail autonome de chaque enfant (2h minimum par journée),
  • l'utilisation maximum des mains pour apprendre à fixer l'attention.

Les éducateurs sont pour la plupart des enseignements qui ont été formés pour dispenser la méthode. Ils sont formés par tranche d'âge des enfants afin de cibler parfaitement les phases spécifiques liées à chaque période de l'enfance.

Certaines phases de sensibilités font que l'enfant devient plus ou moins réceptif à certains apprentissages. C'est ce qui lui permet de construire son caractère, son identité. La méthode Montessori met tout en oeuvre pour que chaque enfant agisse à son propre rythme ce qui n'est pas forcément respecté dans l'apprentissage dit "académique".

Un matériel d'apprentissage simple à l'usage des enfants a été mis en place afin d'entrer dans le monde des sciences, des maths, du langage, de la botanique ou encore de la zoologie. C'est un matériel à leur échelle, facilement manipulable et surtout ludique.

Les pédagogues issus de cette méthode affirme que la confiance de l'enfant est liée à la joie d'apprendre et qu'il faut l'encourager à agir de lui-même et pour lui-même.

Un exemple d'apprentissage par la méthode Montessori

Pour mettre en évidence la particularité de la méthode, voilà comment un enfant apprend à lire avec la pédagogie Montessori :

  • on associe d'abord un son à une lettre puis à un ensemble de lettres (grosses lettres adaptées aux mains d'enfants) ;
  • grâce à un alphabet mobile (bibliothèque d'images et/ou d'objets), on compose des mots de trois puis quatre syllabes (lac, bac, sac,etc...).

La méthode Montessori diffère donc des écoles plus académiques car elle se base sur le rythme de chaque enfant et pas sur ce que doit être le rythme des enfants au sens large. Elle a pour but de faire émerger des caractères et des individus à part entière.

Il faut savoir qu'aujourd'hui aucune expertise ne permet de certifier que cette méthode est plus ou moins bénéfique pour l'enseignement. Attention à certains établissements qui se voudraient plus secte que outil de pédagogie. Les écoles reconnues par l'Etat doivent avoir le label AMI.

 

 

 

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment