La bronchiolite, qu'est-ce que c'est ?

Définition

La bronchiolite est une infection des bronchioles (les petites bronches) qui touche les nourrissons. 

Les symptômes

Au début, l'enfant a un rhume et une toux grasse. Ces premiers symptômes se transforment en gêne respiratoire (le ventre se creuse sous les côtes). L'enfant se nourrit difficilement et perd son appétit.

Le virus

La bronchiolite est due à un virus très contagieux, qui peut être transmis au nourrisson par les adultes et les enfants de son entourage. En effet le virus se transmet par la salive, les éternuements, la toux, et par tout ce qui est souillé par ceux-ci, notamment les mains. Les rhumes de l'enfant et de l'adulte peuvent donc entraîner la bronchiolite chez le nourrisson.

Que faut-il faire en cas de bronchiolite ?

Dès les premiers symptômes

En cas de rhume, désencombrer le nez du nourrisson avec du sérum physiologique.

Dès l'apparition des signes d'une bronchiolite, il faut consulter votre médecin.

Chez l'enfant de moins de trois mois, la bronchiolite peut être grave.

Le médecin prescrira des séances de kiné respiratoire, traitement le plus efficace et le plus courant pour désencombrer les bronches.

Si l'enfant est souvent guéri à la fin des 5 à 10 séances de kiné, la toux, elle, persiste 2-3 semaines.

Pendant la maladie

  • désencombrer le nez du nourrisson avec du sérum physiologique ;
  • continuer de coucher votre nourrisson sur le dos, en mettant un petit coussin sous le matelas pour le surélever ;
  • donner régulièrement à boire à votre enfant ; éventuellement fractionner les repas ;
  • aérer sa chambre quotidiennement ;
  • éviter l'exposition du bébé à la fumée de tabac.

Faut-il hospitaliser son enfant ?

C'est votre médecin qui saura répondre à cette question lors de la consultation. Demandez-lui conseilsur les signes de gravité et comment surveiller l'enfant.

Votre médecin traitant ou le pédiatre savent diagnostiquer et traiter la bronchiolite, le traitement principal sera la kiné respiratoire.

Les précautions à prendre pour limiter les risques

En prévention

  • se laver systématiquement les mains au savon et à l'eau avant de s'occuper de votre bébé ;
  • éviter les lieux publics avec une forte promiscuité (transports en commun, centre commercial, hôpital) ;
  • éviter d'échanger les biberons et sucettes non nettoyées avec les frères et soeurs.

Quand on est enrhumé 

  • porter un masque pour s'occuper de son bébé ;
  • éviter d'embrasser son enfant sur le visage.

 

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment