Au premier rang de l'éducation mélodique, figure l'enseignement pour les collégiens ou les lycéens. Une formation bac+3 (licence en musicologie souhaitée) permet d'accéder au concours du CAPES (Certificat d'Aptitude au Professorat de l'Enseignement du Second degré).

IUFM et premiers cours

L'apprenti professeur étudie ensuite à l'IUFM (Instituts universitaires de formation des maîtres), tout en donnant ses premiers cours de musique (quelques heures par semaine) dans un établissement scolaire pour une durée d'un an.

Il est également possible de prodiguer des cours de musique dans le secteur privé. La démarche à suivre est identique à la précédente, le CAFEP (Certificat d'Aptitude aux Fonctions d'enseignement dans l'Enseignement Privé) se substituant au CAPES.

Ecole de musique ou cours particuliers

Pour ce qui est du professorat en école de musique, l'obtention du Certificat d'Aptitude (CA) à cette fonction est requis. Avant la titularisation au poste, se déroule un stage formateur d'une durée, là encore, d'un an.

Quelle que soit la formation appréhendée, les divers diplômes évoqués plus haut permettent plus facilement de proposer ses services dans le domaine musical. Car comme chacun sait, ce n'est pas le nombre d'instruments qui manquent...!

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment