Pour postuler à ces concours, les conditions diffèrent. Si le CAPES nécessite la détention d'une licence de Lettres Classiques (trois années après le baccalauréat), l'Agrégation, elle, suppose le fait de posséder une maîtrise de Lettres Classiques (bac+4). Particularité de ce type de professorat : il implique aussi d'être spécialiste en littérature française.

La préparation aux concours

Au bout de trois ans, la licence sanctionne les compétences en terme de version, de thème, d'histoire antique, et de littérature. Il s'agit d'un contrôle continu, mais un examen au cours du mois de juin valide ou non le bagage acquis.

Quant à la maîtrise, qui se prépare donc en un an, elle justifie de connaissances suplémentaires, même si elle consiste surtout en la création d'un mémoire sur un thème d'étude, que l'étudiant choisit après concertation avec un professeur. Ce travail de recherche personnel est ensuite présenté devant un jury, en fin d'année universitaire.

IUFM et cours particuliers

Après l'obtention de la licence, on peut aussi solliciter une admission en IUFM (Institut Universitaire de Formation des Maîtres) pour une année de formation en vue de préparer le concours. Et lorsque le professeur est titularisé, il peut suivre des stages de formation continue sur des thèmes variés.

Pour ceux et celles ne souhaitant se diriger vers le professorat, les cours d'anglais prodigués à domicile représentent une alternative très prisée de nos jours. Très nombreux sont les jeunes particuliers à vouloir progresser de chez eux.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment