Sur le terrain, l'animateur doit faire montre de patience et d'autonomie, n'hésitant pas à prendre des initiatives pour capter l'attention de son auditoire. Il met ainsi en pratique les bases théoriques assimilées au cours de sa/ses formation(s).

BAFA et BAFD

Première d'entre elle, le Brevet d'Aptitude aux Fonctions d'Animateur en accueils collectifs de mineurs. Ce diplôme non professionnel est le plus reconnu dans le domaine de l'animation socio-culturelle. Il est délivré par la Direction de la Jeunesse et des Sports du département de résidence du candidat.

Le ou la titulaire du BAFA peut ensuite prétendre au BAFD, le Brevet d'aptitude aux Fonctions de Directeur en accueils collectifs de mineurs. L'âge requis pour se présenter à la formation est fixé à 21 ans. Au terme de celle-ci (d'une durée maximale de quatre ans), le récipiendaire se voit autorisé à exercer pendant cinq ans, période renouvelable à condition d'en avoir fait la demande au préalable.

Comment se porter candidat(e) ?

Depuis le 22 mars 2010, les candidats aux formations BAFA et BAFD de dix-huit régions sont obligés de se déclarer sur le portail internet de la DRJSCS, la Direction Régionale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale : http://www.bafa-bafd.gouv.fr/.

D'autres titres et diplômes, reconnus par l'Etat, permettent d'exercer les fonctions d'animation et de direction. En voici une liste non exhaustive : http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_dipl%C3%B4mes_de_l%27animation_en_France.

Commentaires

Il n'y a pas de commentaires pour le moment